TITELOUZE JEHAN (1562 ou 1563-1633)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'organiste et compositeur français Jehan Titelouze fut un interprète très prisé en raison de ses talents d'improvisation et de sa virtuosité. Ses œuvres en font l'un des plus importants compositeurs français de musique sacrée du début du baroque. Il est souvent considéré comme le père de la musique d'orgue française.

Jehan (ou Jean) Titelouze naît en 1562 ou, plus probablement, en 1563, à Saint-Omer, dans une famille de musiciens établie dans la ville depuis le début du xvie siècle. Nommé organiste à l'église Saint-Jean de Rouen en 1585, il voit sa carrière progresser lorsqu'il obtient la même position à la cathédrale de la cité trois ans plus tard. En 1610, il devient chanoine du chapitre de la cathédrale, où il reste jusqu'à sa mort, le 24 octobre 1633. Il quitte néanmoins parfois Rouen pour jouer différents orgues et voyage dans toute la France pour prodiguer ses conseils sur la construction de ces instruments.

Le plus important ouvrage de Titelouze, Hymnes de l'église pour toucher sur l'orgue, avec les fugues et recherches sur leur plain-chant (Pierre Ballard, Paris, 1623), est suivi en 1626, toujours chez Ballard, par un recueil portant le titre Magnificat, ou Cantique de la Vierge pour toucher sur l'orgue suivant les huit tons de l'église. Ses messes ont été perdues. La musique de Titelouze, strictement contrapuntique et modale, est néanmoins libre sur le plan rythmique ; ne cherchant pas à faire sensation, elle invite plutôt à la réflexion et au mysticisme, comme il sied aux pièces liturgiques.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« TITELOUZE JEHAN (1562 ou 1563-1633) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jehan-titelouze/