JEANBON SAINT-ANDRÉ ANDRÉ JEANBON dit (1749-1813)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d'une famille protestante de Montauban convertie de force, élevé chez les jésuites qui voudraient l'enrôler sous leur étendard, Jeanbon préfère entrer dans la marine marchande et devenir capitaine au long cours ; un peu plus tard, il revient à la théologie, mais pour se faire pasteur protestant et exercer son ministère dans son pays natal. Jacobin dès le début de la Révolution, élu député du Lot à la Convention, il se détourne vite des Girondins malgré ses relations personnelles avec plusieurs d'entre eux et devient Montagnard. Régicide. Envoyé en mission en mars 1793, il porte aussitôt un diagnostic remarquablement lucide sur la situation : « L'expérience prouve maintenant que la Révolution n'est point faite [...]. Le saint enthousiasme de la liberté est étouffé dans tous les cœurs. Partout l'on est fatigué de la Révolution. Les riches la détestent, les pauvres manquent de pain [...]. Les grains ne manquent pas, mais ils sont resserrés [...]. Nous faisons bien tous nos efforts pour redonner aux âmes un peu de ressort, mais nous parlons à des cadavres [...]. Il faut très impérieusement faire vivre le pauvre, si vous voulez qu'il vous aide à achever la Révolution. »

Le 10 juillet 1793, Jeanbon est élu au Comité de salut public où il remplace significativement Danton ; dès le 27 juillet, c'est lui qui propose à la Convention d'y nommer Robespierre ; dans le Comité, il fera tout pour maintenir l'union entre les robespierristes et les avancés (Billaud-Varenne et Collot d'Herbois). Pourtant, chargé plus spécialement des questions maritimes à cause de sa compétence, il est le plus souvent absent de Paris, en mission dans les ports ou sur mer. Seule cette absence lui vaut sans doute de ne pas partager le sort de Robespierre au 9-Thermidor. Il n'en est pas moins emprisonné par les thermidoriens au lendemain des journées de prairial. Libéré par l'amnistie votée par la Convention en sa dernière séance, il est nommé par le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean MASSIN, « JEANBON SAINT-ANDRÉ ANDRÉ JEANBON dit (1749-1813) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanbon-saint-andre/