LE COUTEUR JEAN (1916-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte dynamique des Trente Glorieuses, Jean Le Couteur recherche un juste équilibre entre une liberté artistique et les contraintes liées aux réalités politique, sociale et technique. Né à Brest en 1916, fils d'un médecin de marine, il entre en 1936 dans l'atelier d'architecture de Georges Lefort à l'école des Beaux-Arts de Rennes, puis intègre l'École nationale des beaux-arts à Paris en 1939. Après avoir été mobilisé au début de la Seconde Guerre mondiale, il rejoint une communauté d'artistes et d'architectes installée dans le village d'Oppède dans le Vaucluse. Par la suite, pour bon nombre de projets architecturaux, il fera appel à ces artistes, notamment le maître verrier Martin Granel, le peintre Jean Chauffrey ou le sculpteur François Stahly. De retour à Paris, il obtient son diplôme d'architecte en 1944 dans l'atelier d'Auguste Perret et se lie d'amitié avec Paul Herbé (1903-1963) et Bernard Zehrfuss. Avec ce dernier, chef du service d'architecture et d'urbanisme de Tunisie, il participe en 1945 à Bizerte au travail de reconstruction mené à bien par le gouvernement de la France libre en s'inspirant des principes de la Charte d'Athènes. Avec sa propre agence, il réalise l'église de Bizerte (1953) dont l'architecture structurelle est fortement influencée par Perret. En 1948, il élabore avec Paul Herbé les plans d'urbanisme de Bamako au Mali et de Niamey au Niger. L'année suivante, les deux architectes devenus associés entrent au ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme afin de réaliser de nombreux logements dans des zones à urbaniser par priorité (Aulnays sous bois, 1952-1968 ; Le Mans, 1953-1960 ; Allonnes dans la Sarthe, 1959-1972) en privilégiant un savoir-faire technique et économique. Ils conçoivent également l'hôpital de N'Djamena (1953) et la basilique du Sacré-Cœur d'Alger (1963). Après le décès de son associé, Jean Le Couteur achève seul la maison de la culture de R [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« LE COUTEUR JEAN - (1916-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-le-couteur/