FOURASTIÉ JEAN (1907-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Économiste, sociologue, moraliste, Jean Fourastié a exercé de multiples fonctions. Au cours de sa carrière, il a été notamment commissaire contrôleur général des assurances, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, directeur d'études à l'École pratique des hautes études, président de la Commission de la main-d'œuvre du commissariat général au Plan, membre de l'Institut (Académie des sciences morales et politiques). Par ses écrits et son enseignement, Fourastié a profondément marqué la seconde moitié du xxe siècle. Il est l'auteur d'une quarantaine de livres, rédigés parfois en collaboration avec sa femme et sa fille ou des amis, et qui ont été traduits en de multiples langues.

Dans cette œuvre immense et diverse, il est possible de distinguer quatre composantes. La première relève de la science économique.

Jean Fourastié s'est passionné pour l'élaboration et l'analyse de séries longues de prix et de salaires. Dans L'Évolution des prix à long terme (1969), dans Pourquoi les prix baissent ? (1984) et dans d'autres ouvrages, il a mis en évidence l'ampleur des hausses de revenus réelles engendrées depuis cent cinquante ans par le progrès technique et la croissance de la productivité. À cette fin, il a calculé systématiquement le rapport des principaux prix au salaire horaire du travailleur non qualifié et a pu ainsi déterminer le nombre d'heures de travail nécessaire à un tel travailleur pour payer à différentes dates un kilo de pain, une paire de chaussures ou, plus récemment, une automobile. Des techniques analogues ont permis à Jean Fourastié d'étudier l'évolution de l'éventail des salaires en fonction des qualifications au cours du xxe siècle.

La deuxième composante de l'œuvre de Jean Fourastié se rattache à la longue suite d'essais qu'il a consacrés à la transformation économique et sociologique de la France. L'un des premiers d'entre eux fut, en 1949, Le Grand Espoir du XXe siècle, où il a expliqué, en s'inspirant des travaux de l'économiste australien Colin Clark, pourquoi la croissance éc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  FOURASTIÉ JEAN (1907-1990)  » est également traité dans :

LES TRENTE GLORIEUSES, Jean Fourastié - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 224 mots

Cet ouvrage de Jean Fourastié (1907-1990), professeur au Conservatoire national des arts et métiers, membre de l'Institut, démographe, est resté célèbre pour avoir mis en évidence une expansion continue exceptionnelle des pays industrialisés après la Seconde Guerre mondiale . Cette expansion s'est caractérisée par des taux d'accroissement de 4 à 5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-trente-glorieuses/#i_894

SERVICES ÉCONOMIE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 12 731 mots

Dans le chapitre « Le secteur tertiaire, exclu des gains de productivité ? »  : […] nullement l'absence – ou la faiblesse – des gains de productivité comme un trait commun à l'ensemble des branches du tertiaire. Pour Jean Fourastié, au contraire, telle est bien la tendance générale (attestée par la hausse du prix relatif des services, cf. infra), mais il admet implicitement l'objection et en tire une conclusion radicale, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-services/#i_894

Pour citer l’article

Jacques LESOURNE, « FOURASTIÉ JEAN - (1907-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-fourastie/