JEAN DE BRIENNE (1148-1237) empereur latin d'Orient (1231-1237)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'Érard II de Brienne. D'abord destiné à la vie religieuse, puis chevalier, il participa à la Quatrième Croisade, en 1204. Désigné par Philippe Auguste pour être l'époux de Marie de Montferrat, reine de Jérusalem, il repartit pour la Terre sainte en 1210. Veuf en 1212, il assuma la régence pour sa fille, Yolande ; il se remaria avec Isabelle, fille du roi d'Arménie, puis avec Bérengère, fille d'Alphonse IV de Castille. Il dirigea la croisade entreprise en Égypte en 1217 par les Francs de Palestine, et il prit Damiette en 1219. Il se retira ensuite à Acre en raison de la mésentente qui régnait dans l'armée franque, où le légat pontifical combattait son autorité. Il dut revenir en Égypte en 1221, mais fut cette fois vaincu et restitua Damiette aux musulmans. Ayant marié une de ses filles au roi des Romains Frédéric II, il rencontra immédiatement l'hostilité de son gendre, qui prit le titre de roi de Jérusalem pour lui-même, puis pour son fils Conrad. Jean de Brienne dut donc user ses forces à combattre son gendre en Italie pour le contraindre à abandonner ses prétentions. Marie de Brienne, fille de Jean et de Bérengère de Castille, avait été fiancée au jeune empereur latin de Constantinople, Baudouin II. Pour attendre la majorité de ce dernier, les barons francs de Byzance élirent Jean de Brienne empereur en 1231 : c'est à ce titre qu'il alla faire la guerre autour de Constantinople, en Asie comme en Europe, et particulièrement contre les Bulgares et les Grecs. Il laissa le souvenir d'un chevalier brave et loyal, et d'un prince humain et cultivé.

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification


Autres références

«  JEAN DE BRIENNE (1148-1237) empereur latin d'Orient (1231-1237)  » est également traité dans :

CROISADES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  • , Universalis
  •  • 8 148 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La cinquième croisade »  : […] Une cinquième croisade n'allait pas tarder à être organisée, toujours par les soins d'Innocent III. Elle fut précédée par un mouvement populaire, la croisade des enfants de 1212 ; des milliers de jeunes pèlerins allemands et français s'étaient mis en route pour la Terre sainte ; mais leur entreprise s'acheva misérablement dans les villes d'Italie et à Marseille. Innocent III chercha à convaincre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croisades/#i_19651

DAMIETTE ou TAMIATHIS

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 309 mots
  •  • 1 média

Principal port, au Moyen Âge, sur le grand bras oriental du Nil, la forteresse de Damiette gardait l'un des accès vers le Caire, le plus commode si l'on ne voulait pas devoir franchir le Nil. C'est pour cette raison que les croisés, dirigés par Jean de Brienne, attaquèrent Damiette plutôt qu'Alexandrie, le grand port du delta occidental. Le siège de Damiette dura de mai 1218 à novembre 1219 ; il é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damiette-tamiathis/#i_19651

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « JEAN DE BRIENNE (1148-1237) - empereur latin d'Orient (1231-1237) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-brienne/