BENOÎT JEAN (1922-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste surréaliste, Jean Benoît est né en 1922 à Québec, Canada. Il suit des études à l'école des Beaux-Arts de Montréal, où il est l'élève d'Alfred Pellan. Avec ce dernier, Léon Bellefleur, Albert Dumouchel, Mimi Parent et Jeanne Rhéaume, il est cosignataire en 1948 du manifeste « Prisme d'Yeux », rédigé par Jacques de Tonnancour, qui entend réagir contre une définition trop étroite de l'avant-garde en peinture. La même année, il quitte le Québec avec Mimi Parent pour s'installer à Paris. La rencontre avec André Breton en 1959 marque le début de la participation de Jean Benoît aux activités des surréalistes jusqu'à la dissolution du mouvement. Il apporte une touche personnelle, non conformiste et iconoclaste, notamment lors de la performance Exécution du testament du marquis de Sade présentée dans l'appartement parisien de Joyce Mansour en 1959. Pendant qu'André Breton lit le testament du marquis de Sade, Jean Benoît devient l'officiant d'un cérémonial, qui s'achève lorsqu'il s'applique au fer rouge les quatre lettres du nom de Sade. En 1965, il réalise les masques, les costumes et les outils nécessaires à ses performances (Le Bouledogue de Maldoror, hommage à Lautréamont) ou encore un décor et un costume de nécrophile pour La Communion solennelle, une pièce de Fernando Arrabal, dont il rejoint le mouvement Panique en 1963. Jean Benoît crée des objets surréalistes qui montrent son goût pour la dérision et la provocation. Il mêle os de poulet et élytres de coléoptères à une pâte de sa composition qu'il modèle afin de réaliser des présences érotiques hallucinées tenant du fantastique et du morbide. En 1996, à l'occasion de son unique exposition individuelle à la galerie 1900-2000 à Paris, Annie Le Brun publie un ouvrage retraçant l'ensemble de l'œuvre de Jean Benoît.

—  Universalis

Classification

Les derniers événements

7-23 septembre 2017 • France • Manifestations contre la réforme du droit du travail.

les ordonnances réformant le droit du travail. Le 23, La France insoumise présidée par Jean-Luc Mélenchon organise une « marche contre le coup d’État social » à Paris, à laquelle participent entre trente mille et cent cinquante mille personnes. L’ancien candidat à l’élection présidentielle Benoît Hamon ainsi que diverses personnalités socialistes et communistes se joignent au cortège.  [...] Lire la suite

1er-8 juillet 2017 • France • Lancement du mouvement de Benoît Hamon.

de Benoît Hamon. L’obligation de choisir entre l’adhésion au PS et le ralliement au Mouvement du 1er juillet, défendue par le secrétaire général Jean-Christophe Cambadélis, n’est pas validée.  [...] Lire la suite

23-28 avril 2017 • France • Premier tour de l’élection présidentielle.

des autres candidats sont les suivants : François Fillon (Les Républicains, LR) 20 p. 100, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) 19,6 p. 100, Benoît Hamon (Parti socialiste, PS) 6,4 p. 100, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) 4,7 p. 100, Jean Lassalle (Résistons !) 1,2 p. 100, Philippe Poutou [...] Lire la suite

23-29 mars 2017 • France • Ralliement de Jean-Yves Le Drian et de Manuel Valls à la candidature d’Emmanuel Macron.

Le 23, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian (PS) annonce son ralliement à la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Il est le premier poids lourd du gouvernement à le faire. Le 29, l’ancien Premier ministre Manuel Valls (PS), candidat malheureux à la primaire [...] Lire la suite

23-26 février 2017 • France • Ralliement de Yannick Jadot à Benoît Hamon.

et des énergies fossiles, ainsi que l’abandon des projets d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse), d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et de ligne à grande vitesse Lyon-Turin. Le 26, Benoît Hamon confirme l’échec de ses discussions avec le Parti de gauche et Jean-Luc Mélenchon en vue d’une candidature unique à la présidentielle.  [...] Lire la suite

22-29 janvier 2017 • France • Victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche.

Le 22, l’ancien ministre Benoît Hamon, membre de l’aile gauche du Parti socialiste (PS), arrive en tête au premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire, organisée en vue de l’élection présidentielle de 2017, avec 36 p. 100 des suffrages. Il devance l’ancien Premier ministre Manuel [...] Lire la suite

1er-29 avril 2014 • France • Nomination du gouvernement de Manuel Valls.

, accompagné de Michel Sapin aux Finances et aux Comptes publics. Bernard Cazeneuve est nommé à l'Intérieur, Benoît Hamon à l'Éducation nationale, à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem aux Droits des femmes, à la Ville, à la Jeunesse et aux Sports, Sylvia Pinel [...] Lire la suite

8 octobre 2010 • France • Audience accordée par le pape Benoît XVI à Nicolas Sarkozy.

Le 8, le président Nicolas Sarkozy est reçu par le pape Benoît XVI au Vatican, à la suite d'une demande d'audience accordée dans un délai exceptionnellement court. Cette visite vise à apaiser la tension apparue durant l'été entre l'exécutif français et l'Église catholique au sujet de la politique [...] Lire la suite

16-19 septembre 2010 • Vatican - Royaume-Uni • Visite du pape Benoît XVI au Royaume-Uni.

Le 16, le pape Benoît XVI entame en Écosse une visite de quatre jours au Royaume-Uni. Il est le second chef de l'Église catholique à se rendre dans ce pays majoritairement anglican après son prédécesseur Jean-Paul II en mai-juin 1982. À cette occasion, il rencontre la reine Élisabeth II [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« BENOÎT JEAN - (1922-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-benoit/