CARPEAUX JEAN-BAPTISTE (1827-1875)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre de Jean-Baptiste Carpeaux, né en 1827 à Valenciennes et mort en 1875 à Courbevoie, sculpteur et à l'occasion peintre, couvre à peine plus de vingt ans – approximativement le second Empire. En s'adonnant simultanément à plusieurs genres, il rompit une hiérarchie traditionnellement acceptée en sculpture, associant plusieurs styles considérés comme incompatibles. Le mouvement néoclassique avait consacré, au début du xixe siècle, l'image du « statuaire » assujetti au culte de la « statue » et du « monument », attiré avant tout par le marbre et l'exécution lisse et parfaite, dédaigneux de suggérer le cheminement de l'expérience créatrice, soumettant le « faire » à l'idée. Carpeaux modifia cette image en réhabilitant le « sculpteur ». Pour lui, les hésitations de l'artiste sont déjà créatrices ; dans la manipulation de la matière – terre ou plâtre – création et pensée vont de pair, souvent même la création précède la pensée. Cet accent mis sur le « faire » valorisera des techniques, des formes et des styles bannis avant lui.

Le Triomphe de Flore, J.-B. Carpeaux

Le Triomphe de Flore, J.-B. Carpeaux

Photographie

Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875), Le Triomphe de Flore, plâtre. Collection particulière. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Ce renversement de valeurs affirmées au début du siècle par l'idéalisme néo-classique avait été pressenti aux environs de 1830 par des sculpteurs en marge, particulièrement Barye et Préault : de ces valeurs nouvelles, Carpeaux fera les inspiratrices de son art.

Contre l'art officiel

C'est dans un climat fort distinct de l'art de son temps et ouvert à l'influence des peintres du début du siècle – Gros, Géricault, Delacroix – que s'élabore l'art de Carpeaux : il s'y ajoute, formation peu commune en cette première moitié du xixe siècle, la leçon des peintres et sculpteurs français et flamands des xvie, xviie et xviiie siècles. De telles références éclairent les conflits qui opposèrent Carpeaux à l'art officiel de son temps, et cela dès son séjour à Rome après qu'il eut en 1854 obtenu le grand prix. Le choix que Carpeaux fait – en dépit des règlements de l'Académie – d'un sujet « moderne » pour son morceau d'envoi, l'épisode de l'agonie d'Ugolin (Divine Comédie, « Enfer », chant XXXIII), montre clairement l'intérêt du sculpteur pour les thèmes qui [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Californie, Berkeley (États-Unis)

Classification


Autres références

«  CARPEAUX JEAN-BAPTISTE (1827-1875)  » est également traité dans :

RÉALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Gerald M. ACKERMAN, 
  • Henri MITTERAND
  •  • 6 488 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le réalisme en sculpture »  : […] Nulle part la répugnance à accepter le réalisme ne se manifeste mieux que dans l'attitude critique à l'égard de la sculpture réaliste ; cette dernière est en effet complètement oubliée. Un nu réaliste paraît véritablement nu, et on éprouve quelque gêne à le contempler. C'est la raison pour laquelle de nombreux nus, d'une exécution parfaite, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/realisme-art-et-litterature/#i_12255

RODIN AUGUSTE (1840-1917)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 4 668 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les œuvres de jeunesse »  : […] Auguste Rodin est né à Paris en 1840 ; il appartient à la génération des premiers impressionnistes – Monet, par exemple, qui est son ami, et avec lequel il expose en 1889, ou Cézanne. Issu d'un milieu familial modeste – son père était employé à la préfecture de police de Paris –, il fit des études artistiques, qui, comme celles de nombreux artiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-rodin/#i_12255

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques de CASO, « CARPEAUX JEAN-BAPTISTE - (1827-1875) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-carpeaux/