Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JAMES BOND 007 CONTRE DOCTEUR NO, film de Terence Young

La période dite « de la guerre froide » a vu une évolution des thèmes des romans policiers et d'espionnage où des agents secrets parcourent le monde et luttent contre le communisme pour la conquête de l'espace et la suprématie atomique. Si ces romans (notamment, en France, ceux de Jean Bruce mettant en scène OSS 117) ont suscité diverses adaptations vite oubliées, aucune n'a rencontré un succès aussi égal et durable que les aventures de James Bond, personnage créé par le romancier Ian Fleming, héros virtuellement intemporel et sans âge qui, doté de la devise « Le monde ne suffit pas », va traverser toutes les époques et survivre aux changements géopolitiques. Ipcress danger immédiat (The Ipcress File, 1965), de Sidney J. Furie, avec Michael Caine, ou Notre homme Flint (Our Man Flint, 1966), de Daniel Mann, avec James Coburn, n'ont pas imposé de héros concurrents.

Détournement d'une fusée

Le début des années 1960. À la suite du meurtre d'un agent anglais en Jamaïque, le raffiné James Bond 007 (dont le matricule signifie qu'il possède le « permis de tuer ») est envoyé par Londres enquêter à Kingston. Après avoir échappé à divers attentats (une mygale tueuse dans son lit, différentes poursuites), il s'introduit dans le repaire du Dr. No, un Chinois, chef du Spectre, une organisation secrète. Dans son île mystérieuse contrôlée par une technologie sophistiquée, ce génie du mal a mis au point une machine employant l'énergie atomique, capable de détourner de sa route un engin spatial américain partant de Cape Canaveral. Prisonnier du Docteur avec Honey, une belle créature orpheline qui vit de sa pêche, James Bond fait échouer le sabotage, ce qui entraîne la destruction du repaire, puis Honey et lui s'enfuient sur une barque, où ils ont le loisir de s'aimer.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : écrivain, compositeur, réalisateur, maître de conférences émérite à l'université de Paris-III

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BARRY JOHN (1933-2011)

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 980 mots

    Le compositeur britannique John Barry a acquis la célébrité tout autant grâce aux musiques jazzy et pop qu'il a composées pour de nombreuses aventures cinématographiques de James Bond que pour quelques-unes des plus belles fresques symphoniques dédiées au septième art, comme celles d'...

  • CONNERY SEAN (1930-2020)

    • Écrit par Universalis
    • 900 mots
    • 2 médias

    Sean Connery, de son vrai nom Thomas Connery, est né le 25 août 1930 à Édimbourg, en Écosse. Après trois années dans la marine et une série de petits boulots, il pose pour des étudiants en art et des photographies de mode, et fait de la figuration dans des productions théâtrales. En 1954, il décroche...

  • JAMES BOND

    • Écrit par René MARX
    • 995 mots
    • 1 média

    James Bond, agent des services secrets britanniques « autorisé à tuer », fut d'abord le héros d'une douzaine de romans à succès que l'Anglais Ian Fleming écrivit de 1953 à 1964. Dès 1966, Umberto Eco y décelait « la pureté de l'épopée primitive traduite sans pudeur et avec malice...

Voir aussi