AUDIARD JACQUES (1952-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Michel Audiard (scénariste-dialoguiste à succès de plus de cent films, et par là même auteur de répliques célèbres écrites pour Jean Gabin, Lino Ventura ou Jean-Paul Belmondo et filmées par Georges Lautner, Gilles Grangier et Henri Verneuil), Jacques Audiard est né en 1952. Il a été monteur puis scénariste, d'abord avec son père (Le Professionnel, G. Lautner, 1981 ; Mortelle Randonnée, Claude Miller, 1983) ou Denys Granier-Deferre (Réveillon chez Bob, 1984), mais surtout pour les premiers films de Jérôme Boivin auquel il fournit des histoires fort surprenantes (Baxter, 1989 ; Confession d'un barjo, 1991).

Depuis 1994, Jacques Audiard est un auteur-metteur en scène rare qui peaufine et radicalise chaque étape de la réalisation (écriture, tournage, montage), produisant des œuvres au style puissant et extrêmement personnel : récits complexes, personnages imprévisibles et violence esthétique mettent en place la vision inquiète d'un monde chaotique et difficile à appréhender. Regarde les hommes tomber (1994), son premier long-métrage, monte en parallèle l'histoire de deux truands minables et le parcours de celui qui se lance à leur poursuite plusieurs mois après. Au lieu de cultiver le bizarre pour lui-même, cette structure malmenant la temporalité réinvestit constamment du vivant et de l'imaginaire à l'intérieur d'une communication virtuelle inquiétante. Un héros trop discret (1996) déconstruit pour sa part le portrait d'un imposteur sous l'Occupation à travers un patchwork de flash-back teinté d'humour noir mêlé à l'insertion de faux témoins et aux confessions postérieures du protagoniste lui-même, vieilli et devenu philosophe ! Le vrai et le réel sont ainsi malmenés à mesure que le destin du personnage passe de l'extraordinaire à l'improbable : où est la vérité ?

Sur mes lèvres (2001) s'appuie sur une idée (une sourde se sert de sa capacité à lire sur les lèvres) et un insolite duo d'acteurs (Emmanuelle Devos, Vincent Cassel) pour tisser un polar sentimental montant sur un rythme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire d'histoire et esthétique du cinéma, département des arts du spectacle de l'université de Caen

Classification

Pour citer l’article

René PRÉDAL, « AUDIARD JACQUES (1952-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-audiard/