VAN CAMPEN JACOB (1595-1657)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte hollandais. Van Campen introduisit en Hollande les ordonnances classiques qu'il avait étudiées à Venise et à Vicence (1615-1621). Le Mauritshuis à La Haye (1633, en collaboration avec Pieter Post) est un édifice très simple à pilastres colossaux et fronton, d'une architecture calme, tirant ses effets non de contrastes plastiques mais de la couleur des matériaux (brique et pierre) et de ses heureuses proportions. L'hôtel de ville d'Amsterdam (1648-1655, aujourd'hui palais royal) montre une application plus ambitieuse des principes classiques (frontons sculptés, deux ordres de pilastres). Grandiose bâtiment, d'un effet austère, témoignage de la puissance de la ville, alors au faîte de sa gloire. Autres œuvres : la maison du Bois de La Haye, belle résidence construite pour la princesse Amélie de Solms (1647, collaboration de Pieter Post, décoration peinte sous la direction de Jordaens) ; nombreuses maisons bourgeoises bordant les canaux d'Amsterdam.

—  Jean-Jacques DUTHOY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  VAN CAMPEN JACOB (1595-1657)  » est également traité dans :

AMSTERDAM

  • Écrit par 
  • Élodie VITALE
  • , Universalis
  •  • 2 810 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La libre cité des marchands »  : […] Avec les guerres de Religion et la guerre de libération contre l'Espagne, Amsterdam, ville de refuge, accueille une foule d'artisans et de commerçants venus du Sud et qu'attirent les facilités consenties aux immigrés. Lorsque Anvers retombe sous la domination espagnole, beaucoup de marchands s'installent définitivement à Amsterdam et vont contribuer à sa richesse. De 1585 à 1595, le territoire do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amsterdam/#i_10146

CLASSICISME

  • Écrit par 
  • Pierre DU COLOMBIER, 
  • Henri PEYRE
  •  • 13 796 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Portée européenne »  : […] L'ouvrage de Wölfflin L'Art classique porte en sous-titre : Initiation au génie de la Renaissance italienne , de sorte que l'art classique se trouve étroitement limité quant au temps et quant aux lieux. Mais ici l'autorité de Wölfflin n'a pas prévalu. Car le sens du mot « Renaissance », quasi-synonyme du xvi e  siècle, était beaucoup trop établi pour qu'on lui en substituât un autre. D'autre part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classicisme/#i_10146

POST PIETER (1608-1669)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 103 mots

Architecte et peintre né à Haarlem, il est avec Jacob van Campen, auprès duquel il se forme, et son contemporain Philip Vingboons (1607-1678), qui est actif à Amsterdam, l'un des plus importants représentants du classicisme palladien hollandais, marqué surtout par la lecture de Scamozzi. À La Haye, nommé architecte de la cour en 1645, il bâtit pour le prince Frédéric-Henri le palais Huis Ten Bosch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-post/#i_10146

Pour citer l’article

Jean-Jacques DUTHOY, « VAN CAMPEN JACOB - (1595-1657) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-van-campen/