JENSEN JACOB (1926-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 29 avril 1926 à Copenhague, Jacob Jensen devient apprenti dans l’affaire de tissu d’ameublement de son père et commence, à peine sorti de l’adolescence, à concevoir du mobilier moderniste. Il étudie (1948-1952) à l’École des arts et métiers du Danemark (aujourd’hui intégrée à l’Académie royale des beaux-arts du Danemark), où il est le premier étudiant à obtenir le diplôme sanctionnant le programme de design industriel fondé par l’architecte Jørn Utzon. Jensen travaille dans la société de design Bernadotte and Bjørn, située à Copenhague, de 1952 à 1958, date à laquelle il crée Jacob Jensen Design.

Jacob Jensen conçoit des produits de consommation haut de gamme dont le minimalisme élégant et fonctionnel est caractéristique du design industriel danois. Ses créations les plus connues furent les platines et les enceintes, qu’il dessina au cours de sa longue association (1964-1991) avec la société danoise spécialisée dans l’électronique, Bang & Olufsen. Les produits innovants qu’il créa en collaboration avec d’autres entreprises comprenaient des bracelets de montres, des sièges de bureau, des appareils de cuisine et des téléphones à touches.

En 1990, Jacob Jensen confie la gestion des opérations quotidiennes à son fils, Timothy Jacob Jensen, qui a rejoint l’entreprise en 1978. Son travail fait l’objet de nombreuses expositions, en particulier celle intitulée Bang & Olufsen - Design for Sound by Jacob Jensen  (1978), au musée d’Art moderne de New York, à la suite de laquelle plus d’une dizaine de ses pièces sont incorporées aux collections permanentes du musée. Il meurt le 15 mai 2015 à Virksund.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« JENSEN JACOB - (1926-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-jensen/