IWASAKI YATARŌ (1834-1885)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'affaires japonais. Fils d'un rōnin de Tosa, Iwasaki Yatarō fut chargé dès avant Meiji, par le gouvernement seigneurial, de développer le commerce de son fief, à Nagasaki et à Ōsaka. En 1871, il hérita des biens seigneuriaux de son fief déposés à Ōsaka, et avec ce capital il fonda une maison commerciale qui s'appela d'abord Tsukumo, puis Mitsubishi. Cette affaire se développa surtout dans le domaine des transports maritimes. Elle assuma les transports militaires, lors de l'expédition à Formose, en 1874, puis de la guerre de Satsuma, en 1877. Elle devint la Société Mitsubishi, en 1875, et en liaison intime avec le gouvernement elle développa ses activités vers la banque, les assurances maritimes et la construction navale. Politiquement, elle resta fidèle à son tout premier protecteur, Ōkuma Shigenobu, et le suivit dans l'opposition, en 1881. Désormais, elle dut lutter contre la concurrence de la Société Mitsui, mieux introduite auprès des hommes au pouvoir, et contre les attaques des libéraux dirigés par Itagaki Taisuke. Elle n'en continua pas moins sa croissance. Iwasaki Yatarō mourut alors qu'elle était en train de fonder la Nihon Yūsen, la plus grande compagnie de transports maritimes du Japon. Mitsubishi allait devenir l'un des quatre grands zaibatsu.

—  Paul AKAMATSU

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Paul AKAMATSU, « IWASAKI YATARŌ (1834-1885) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iwasaki/