VAN HOVE IVO (1958- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnalité marquante de la scène contemporaine européenne, Ivo van Hove est né le 28 octobre 1958 à Heist-op-den-Berg, commune néerlandophone de Belgique. Élevé dans une famille catholique rigoriste, il passe plusieurs années comme pensionnaire dans un petit séminaire en Région flamande. Là, il découvre le théâtre lors d’ateliers hebdomadaires, sans que cela suscite chez lui une vocation immédiate. Mais, après avoir amorcé des études de droit à Anvers, il intègre une formation à l’art dramatique au RITCS (Royal Institute for Theatre, Cinema & Sound), à Bruxelles. En 1981, il fonde, avec Jan Versweyveld, scénographe et éclairagiste, la compagnie AKT (Antwerps Kollektief voor Theaterprojekten) située à Anvers, avec laquelle il met d’abord en scène ses propres textes, Geruchten (Rumeurs), Ziektekiemen (Germes pathogènes), puis ceux d’auteurs contemporains – Pinter, Duras, Koltès –, et classiques, dont Sophocle, Euripide et surtout Shakespeare, avec lequel Ivo van Hove entretient une relation récurrente. Sa notoriété naissante et la reconnaissance de ses pairs lui ouvrent d’autres horizons. En 1999, il est appelé à la direction artistique du Het Zuidelijk Toneel à Eindhoven (Pays-Bas), mais poursuit dans le même temps ses activités de metteur en scène. Il aborde pour la première fois l’opéra avec Lulu d’Alban Berg au Vlaamse Opera d’Anvers. En 2001, il est nommé directeur général du novateur Toneelgroep Amsterdam, fonction qu’il continue d’occuper, et avec lequel il ouvre une période particulièrement féconde de sa création scénique.

Les Damnés, I. van Hove

Les Damnés, I. van Hove

Photographie

En contrepoint à ses mises en scène directement issues d'œuvres théâtrales, Ivo van Hove a  adapté des films tels que Théorème, de Pier Paolo Pasolini, ou Rocco et ses frères, de Luchino Visconti. De celui-ci, il a également repris Les Damnés, présenté lors du festival d'Avignon 2016... 

Crédits : Anne-Christine Poujoulat/ AFP

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VAN HOVE IVO (1958- )  » est également traité dans :

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le mélange des genres

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 547 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La scène et les écrans »  : […] Depuis l'apparition du septième art, l'influence du cinéma au théâtre s'est manifestée de différentes manières : intégration d'images projetées sur la scène, contribution à l'évolution de la construction et au rythme de la mise en scène, implication constitutive dans l'écriture dramatique. Historiquement, la référence principale à la première de ces manifestations se situe en 1923, avec la mise e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-melange-des-genres/#i_56800

Pour citer l’article

Jean CHOLLET, « VAN HOVE IVO (1958- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivo-van-hove/