Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

OCHIAOURI IRAKLI (1924- )

Artiste géorgien d'origine khevsoure, né le 20 novembre 1924 à Tbilisi, Irakli Ochiaouri, qui pratique différentes techniques, s'est particulièrement illustré dans le travail du métal repoussé et martelé (cuivre, laiton, entre autres). À partir de 1969, il enseigne à Tbilissi. Bien qu'il soit grand admirateur de Modigliani et d'autres peintres modernes, l'artiste puise son inspiration dans la culture, si originale et si vigoureuse, de son pays natal. Les motifs de ses œuvres, qu'ils soient humains ou animaliers, sont profondément enracinés dans l'histoire, le folklore et l'ethnographie nationales, ainsi que dans la vie du peuple géorgien. Stylisés, dépouillés, très décoratifs et cependant si pleins de vie, tous les thèmes que traite l'artiste révèlent la recherche de la beauté idéale, évoquent la grandeur de la Géorgie, son passé héroïque et chevaleresque. La vie du peuple géorgien et la culture russe lui sont également familières. Famille géorgienne, danses nationales, visages et corps de femmes, fauves formant une frise décorative et rappelant, sans archaïsation excessive, le style animalier de l'art de la Transcaucasie antique, tels sont les thèmes favoris de l'artiste, auxquels s'ajoutent quelques emprunts à l'épopée géorgienne. Ochiaouri a créé de nombreux panneaux décoratifs pour des bâtiments publics de Tbilissi (palais des Mariages) et travaille aussi pour des particuliers (bijoux).

— Jean BLANKOFF

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'Institut de philologie et d'histoire orientales et slaves, Bruxelles

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • GÉORGIE

    • Écrit par Christophe CHICLET, Universalis, Régis GAYRAUD, David Marshall LANG, Kalistrat SALIA
    • 15 746 mots
    • 6 médias
    ...Vierge d'émail du xe siècle qui, bien que fort endommagée et mutilée, est comparable par sa beauté et son expressivité à la Vierge de Vladimir. Il est intéressant de noter que le style et les techniques des peintres d'icônes médiévales revivent aujourd'hui en Géorgie sous l'impulsion de maîtres...

Voir aussi