CLÉMENT VIII, IPPOLITO ALDOBRANDINI (1536-1605) pape (1592-1605)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ippolito Aldobrandini est né le 24 février 1536 à Fano (États pontificaux) et mort le 5 mars 1605 à Rome. Titulaire de nombreuses charges ecclésiastiques, il est fait cardinal en 1585 par Sixte V (1585-1590), puis élu pape le 30 janvier 1592, et intronisé le 9 février sous le nom de Clément VIII. Depuis 1562, la France est en proie aux guerres de religion opposant les Huguenots protestants aux catholiques, lutte qui débouche sur un conflit de succession au trône de France. Le roi Philippe II d'Espagne, qui soutient les catholiques de la Contre-Réforme, y prétend, mais il irrite la papauté. Après la conversion d'Henri IV au catholicisme en 1593, Clément VIII reconnaît ce dernier pour roi légitime de France et lève son excommunication le 17 septembre 1595. Le pape s'emploie ensuite à tempérer la dominance espagnole au sein du Collège des cardinaux pour limiter l'influence de l'Espagne dans les prochains conclaves. Henri IV met fin aux guerres de religion par la promulgation de l'édit de Nantes (13 avril 1598) tout en favorisant la Contre-Réforme.

En 1598, Clément VIII annexe le duché de Ferrare aux États pontificaux qui deviennent le pilier économique de la papauté dès 1605. Les autorités séculières du royaume de Naples et de la république de Venise s'attirent les protestations du pape pour leurs violations répétées des droits ecclésiastiques, sans que les choses aillent plus loin. Clément VIII concentre ses efforts sur sa fonction spirituelle. Il soutient le contre-réformiste saint François de Sales, qu'il nomme évêque de Genève en 1602, et fait imprimer une édition révisée de la Vulgate (Bible traduite en latin) ainsi que de plusieurs autres ouvrages liturgiques clés. Il allonge la liste des livres interdits mis à l'Index et élargit l'activité et le rayon d'action de l'Inquisition. En 1597, Clément VIII institue la première congrégation de auxiliis pour arbitrer la controverse de la grâce et du libre-arbitre, sans que l'affaire soit tranchée au moment de sa mort. En dépit de cet échec, Clément VIII aura su restaurer le prestige de la papauté.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CLÉMENT VIII, IPPOLITO ALDOBRANDINI (1536-1605) pape (1592-1605)  » est également traité dans :

DE AUXILIIS CONGRÉGATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 751 mots

La première des Congregationes de auxiliis divinae gratiae , c'est-à-dire des assemblées de théologiens catholiques réunies à propos du molinisme, s'est tenue à Rome à titre de commission de censure chargée de se prononcer sur le livre de Molina, Concordia liberi arbitrii cum gratiae donis (1588), mis en cause en juin 1597 par le dominicain D. Báñez. El […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregations-de-auxiliis/#i_86476

Pour citer l’article

« CLÉMENT VIII, IPPOLITO ALDOBRANDINI (1536-1605) - pape (1592-1605) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ippolito-clement-viii/