INFORMATION : L'UTOPIE INFORMATIONNELLE EN QUESTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tous passeurs de savoir ?

Quelle philosophie d'action émerge de la critique adressée par les nouveaux sujets de l'espace public à la société de l'information ? Deux principes articulent leur positionnement face aux logiques marchandes qui poussent à la patrimonialisation.

Le premier est celui des « droits à la communication », quel que soit le support de cette dernière. Ironie de l'histoire, il s'agit là du retour en force d'un concept apparu dès 1969. Il a été avancé publiquement par le Français Jean d'Arcy, alors directeur de la division de la radio et des services visuels au Service de l'information de l'O.N.U. à New York, à un moment où se nouait à l'U.N.E.S.C.O. le débat sur les libertés dans le domaine de l'information. Dans un article publié dans la revue de l'Union européenne de radiodiffusion, celui qui fut aussi un des pionniers du service public de télévision en France et membre du premier Haut-Conseil de l'audiovisuel déclare sans ambages : « La Déclaration universelle des droits de l'homme qui, il y a vingt et un ans, pour la première fois, établissait en son article 19 le droit de l'homme à l'information aura un jour à reconnaître un droit plus large : le droit de l'homme à la communication [...] Car, aujourd'hui, les peuples savent, et s'ils sont plus difficiles à gouverner, c'est peut-être que l'instrument de communication, d'information et de participation qu'on leur offre ne correspond plus au monde actuel et à l'avance de sa technique. » Prit ainsi forme au cours de la décennie suivante à l'U.N.E.S.C.O. l'idée de la caducité du modèle vertical du flux d'information à sens unique où l'on se contente de livrer des contenus : rejet d'une communication depuis l'élite vers les masses, du centre vers la périphérie, des riches en matière de communication vers les pauvres. Mais, à partir des années 1980, les processus de dérégulation, qui ont rendu possible la constitution des bases du nouveau complexe techno-informationnel marqué par les logiques de la financiarisation et de la concentration, conduisirent à rem [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : professeur en sciences de l'information et de la communication, à l'université de Paris-VIII-Saint-Denis-Vincennes

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Armand MATTELART, « INFORMATION : L'UTOPIE INFORMATIONNELLE EN QUESTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/information-l-utopie-informationnelle-en-question/