KRASICKI IGNACY (1735-1801)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un maître en ironie

La création originale de Krasicki se place principalement dans les années 1775-1780 et se rattache aux courants d'idées et au programme littéraire des écrivains groupés autour du roi. Il débuta par un poème héroï-comique, La Souriade (Myszeis, 1775), piquante illustration d'un genre naguère manié avec succès par Boileau et Pope. Krasicki y associe le thème traditionnel de la guerre animale avec des données de la chronique polonaise (le roi légendaire Popiel dévoré par les souris) traitée selon l'humeur sceptique des hommes des Lumières. Il s'agit cependant moins d'une œuvre satirique que d'une facétie parodique. Maître en ce domaine, le poète transpose sur le mode burlesque non seulement des motifs tirés d'Homère ou de l'Arioste, mais encore les thèmes sentimentaux du xviiie siècle, sans négliger les conditions de la cour, les débats et discours de la noblesse avec leur style baroque.

La Monachomachie (Monachomachia czyli Wojna Mnichów, 1778), autre poème héroï-comique, est une vive satire des ordres mendiants en Pologne et de leur piètre niveau intellectuel et moral. Krasicki s'y révèle un virtuose de la parodie et de l'ironie. Inspirée de Boileau (Le Lutrin) et de Gresset (Vert-Vert), l'œuvre n'en est pas moins originale et donne des couvents polonais un tableau impitoyable, nourri par une observation pénétrante des mœurs et exécuté avec un art remarquable. Une telle attaque, venue d'un prélat, souleva des protestations et des critiques indignées. Krasicki y répondit par l'AntyMonachomachia (1780) où l'ironie de la rétractation aiguise encore les pointes de la condamnation satirique.

Le petit volume des Fables et Apologues (Bajki i przypowieści), paru en 1779 et augmenté par la suite de fables nouvelles, fit de Krasicki le plus grand fabuliste polonais. Reprenant les motifs d'Ésope et de La Fontaine, y ajoutant des thèmes orientaux, il a créé un type de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres de l'université de Cracovie, maître de conférences associé à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Stanislaw FRYBES, « KRASICKI IGNACY - (1735-1801) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignacy-krasicki/