HULI

Peuple de langue papoue, les Huli habitent les montagnes centrales de la Papouasie - Nouvelle-Guinée . Les premiers contacts avec les Blancs ont lieu en 1934, mais ce n'est qu'en 1951 qu'un poste administratif est établi au centre du territoire des Huli. Puis les missions protestantes suivent. Les Blancs entreprennent systématiquement de supprimer les conflits qui existent entre groupes indigènes, ce qui a généralement pour conséquence d'altérer profondément leur identité culturelle.

Huli (Papouasie-Nouvelle-Guinée)

Huli (Papouasie-Nouvelle-Guinée)

photographie

Deux Huli, coiffés de leurs perruques traditionnelles, se peignent le visage. Tari, Southern Highlands, Papouasie-Nouvelle-Guinée. 

Crédits : Christopher Arnesen, Tony Stone Images/ Getty

Afficher

Les Huli cultivent la patate douce dans les jardins gagnés sur la forêt. Grâce à la richesse du sol volcanique et à des techniques culturales élaborées (fumure, drainage du sol, etc.), ils obtiennent des rendements élevés.

L'élevage des cochons fournit un complément alimentaire appréciable, mais possède surtout une fonction sociale, économique et rituelle. Ainsi le prix de la fiancée consiste traditionnellement en une quinzaine de cochons et les indemnités de guerre versées aux alliés pour un seul mort au combat peuvent s'élever jusqu'à cent cinquante de ces animaux.

L'organisation sociale des Huli, étudiée par l'anthropologue R. M. Glass, présente un caractère atypique par rapport aux autres sociétés des Highlands. Il n'y a pas chez les Huli de groupe de filiation au sens politique, les droits et devoirs de l'individu ne sont pas hérités, comme chez les Enga, leurs voisins, selon le principe de la filiation exclusivement. Un homme appartient à un clan dont les membres sont les descendants vivants, en ligne paternelle et maternelle indifféremment, d'un même ancêtre putatif. Ils partagent un patronyme commun et observent la règle d'exogamie, mais ils vivent dispersés sur le territoire, ne possèdent aucune propriété collective et ne se regroupent jamais en vue d'une action commune. Ils s'affrontent souvent entre eux. Le groupement politique de base est constitué par l'ensemble des résidents de ce que Glass appelle une « paroisse ». Celle-ci possède un territoire, mais une partie seulement de ses membres y vivent. Ceux-ci, et c'est un trait original de la société huli, [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HULI  » est également traité dans :

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les systèmes sociaux »  : […] On observe aussi en Mélanésie des phénomènes d'appartenance multiple pour un même individu, comme chez les Huli de Nouvelle-Guinée et les habitants de Choiseul et de Malaita centrale aux îles Salomon. Ainsi, que la filiation soit reconnue patrilinéaire, comme c'est le cas en Nouvelle-Guinée, aux Fidji et en Nouvelle-Calédonie, ou qu'elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-ethnographie/#i_37762

Pour citer l’article

Joël DUSUZEAU, « HULI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/huli/