HOUSSAYE ARSÈNE HOUSSET dit ARSÈNE (1815-1896)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Bruyères, dans l'Aisne, issu d'une famille d'agriculteurs, Arsène Houssaye joua un rôle important à son époque par une production littéraire abondante et fort diverse, mais surtout par son rôle et son influence sur la vie artistique du xixe siècle.

S'étant sauvé de chez lui à l'âge de dix-sept ans, il gagne Paris et fréquente l'impasse du Doyenné. En 1843, il devient directeur de L'Artiste où collaborent ses anciens compagnons de bohème : Gautier, Nerval, Esquiros, entre autres. Il se flattera d'y accueillir, ainsi que plus tard à La Presse dont il sera également directeur, nombre de jeunes talents ; Théodore de Banville, Henri Murger, Charles Monselet, Champfleury et Baudelaire débuteront effectivement sous son égide.

Le rôle de ces revues fut important, non seulement parce qu'on y trouve les noms les plus prestigieux de plusieurs générations d'écrivains, mais parce qu'elles furent un centre constant d'échanges entre artistes et de réflexion critique. Directeur éclairé de revues d'avant-garde, Arsène Houssaye n'en obéira pas moins à bien des impératifs commerciaux. Baudelaire devra attendre deux années avant de voir imprimer son premier manuscrit, et une triste querelle opposera les deux hommes en 1862 à propos des Petits Poèmes en prose qui paraissent en feuilleton dans La Presse. Houssaye accusera le poète de lui avoir livré des textes déjà publiés, reproche recouvrant en fait la peur de choquer les lecteurs par les « audaces » de certains poèmes que Baudelaire se refuse à supprimer. Il s'ensuivra une rupture de contrat d'autant plus navrante que le poète, à la fin de sa vie, se trouve moralement épuisé et dans une situation financière précaire.

Houssaye collaborera aussi de façon intermittente à La Revue des Deux Mondes et à La Revue de Paris (« Galerie de portraits du xviiie siècle »).

En 1848, il participe au mouvement réformateur qui précède la révolution, harangue picards et champenois au fameux banquet des étudiants ; il se présente aux élections législatives dans le département de l'Aisne, mais est supplanté [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HOUSSAYE ARSÈNE HOUSSET dit ARSÈNE (1815-1896)  » est également traité dans :

ARTISTE L', revue d'art

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 542 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le renouveau »  : […] Malgré ces bonnes intentions, promesses en partie non tenues, il est incontestable que la revue, à partir de cette deuxième série qui commence en 1838, s'affadit. Huit volumes, parus entre le 29 avril 1838 et le 26 décembre 1841, s'ajoutent aux quinze premiers sur les rayonnages des librairies. Il s'était agi, dans la première série de faire la « publicité des arts », c'est-à-dire d'en donner le g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-artiste-revue-d-art/#i_2568

SANDEAU LÉONARD SILVAIN JULIEN dit JULES (1811-1883)

  • Écrit par 
  • Patrice DUBOC
  •  • 675 mots

Né à Aubusson en 1811. En 1818, ses parents s'installent à La Châtre et l'inscrivent en 1825 au lycée de Bourges, qu'il quittera pour Paris en 1828. Là, il fréquente les milieux artistes et bohèmes, et se montre « aimable et léger comme le colibri des savanes parfumées » (George Sand, 1 er déc. 1830). C'est chez lui que la baronne Dudevant vient se réfugier en 1831 : de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sandeau-leonard-silvain-julien-dit-jules/#i_2568

Pour citer l’article

France CANH-GRUYER, « HOUSSAYE ARSÈNE HOUSSET dit ARSÈNE - (1815-1896) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/houssaye-arsene-housset-dit-arsene/