HÔPITAL & HOSPICE, architecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'organisation de l'assistance n'est pas propre au monde médiéval. La Grèce antique avait créé un organisme comme le Prytanée, où le citoyen ayant mérité de la patrie pouvait trouver les soins dont il avait besoin. Des traitements médicaux étaient dispensés dans des cliniques privées ou iatreia. Dans les asklepieia, sortes de lieux de pèlerinage, le malade venait chercher auprès des prêtres du dieu Asklépios la guérison de son mal. Une enceinte sacrée renfermait le temple et les portiques où les malades attendaient la manifestation du dieu, signe de guérison. Ainsi Épidaure, Athènes, Cos, Smyrne comportaient d'importantes asklepieia. Rome eut aussi ses sanctuaires d'Asklépios ; le plus important se trouvait dans l'île Tibérine. Mais peut-on parler d'« assistance » alors que tout sentiment charitable est exclu de ces établissements où à l'intérieur de l'enceinte sacrée le malade ne doit pas mourir ni la femme accoucher ? Il existait aussi des cliniques privées, comme la maison du chirurgien à Pompéi où de nombreux outils chirurgicaux ont été retrouvés. Seuls les esclaves des latifundia et les soldats font l'objet d'une assistance, qui n'a toutefois pas un caractère désintéressé.

Ce n'est qu'avec la diffusion du christianisme qu'apparaît une organisation hospitalière. À Rome, Fabiola fonde en 380 une villa languentium pour les malades gravement atteints ; une autre villa de ce type existait à Ostie. Les réalisations byzantines sont à cet égard très remarquables. L'hôpital d'Édesse, fondé en 375, était prévu pour trois cents personnes, le Ptochéion de Césarée de Cappadoce, fondé par saint Basile et décrit par Grégoire de Naziance, comprenait des pavillons pour les malades, des chambres pour les voyageurs, une infirmerie, une léproserie, une église, un atelier de rééducation professionnelle pour les chômeurs. L'exemple fut suivi à Byzance en 398, et à Antioche. Au vie siècle, l'architecture des hôpitaux fait même l'objet de commentaires : Procope préconise leur construction par petites maisons ; Justinien ira jusqu'à édicter une l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : chargée d'études documentaires à la conservation régionale des monuments historiques de la D.R.A.C. d'Île-de-France

Classification


Autres références

«  HÔPITAL & HOSPICE, architecture  » est également traité dans :

ASILE, psychiatrie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 182 mots
  •  • 1 média

Le terme asile vient du grec asulon qui signifie lieu inviolable ou encore refuge. Il désigne principalement les établissements où sont soignés les malades mentaux. Les premiers asiles ont vu le jour en France au début du xix e siècle. C'est le psychiatre français Esquirol, élève et disciple de Pinel, qui, dans son ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asile-psychiatrie/#i_24967

BĪMĀRISTĀN ou MĀRISTĀN

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF
  •  • 648 mots

Le terme « bīmāristān », ou « māristān », est un emprunt au persan ; il désigne un établissement hospitalier pour les malades dont on espère la guérison. Le problème de l'origine du bīmāristān n'est pas résolu. Le calife umayyade al-Walīd (705-710) passe dans la tradition pour avoir été le premier à bâtir un bīmāristān en Islam, à y avoir nommé des médecins et à leur avoir alloué un traitement. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bimaristan-maristan/#i_24967

DAMAS

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 3 389 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les époques zankide et ayyūbide »  : […] De l'avènement des Abbāsides en Iraq en 750 à la prise du pouvoir par les Būrides à Damas en 1104, ce fut le règne de l'anarchie. À l'époque des croisades, Damas joue un grand rôle et, avec Nūr al-Dīn puis Saladin, elle apparaît comme la capitale de la réaction sunnite face aux Francs et aux hérésies musulmanes. Nūr al-Dīn remanie l'enceinte, renforce les portes, notamment Bāb Saghīr et Bāb al-Djā […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damas/#i_24967

EGAS ENRIQUE (1455 env.-env. 1534)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 184 mots

Rattaché à une famille d'artistes d'origine bruxelloise venue chercher fortune en Espagne au milieu du xv e siècle, Egas acquit un grand renom et devint l'architecte attitré des Rois Catholiques. Il donna, en 1499, les dessins de l'Hôpital royal de Saint-Jacques-de-Compostelle en s'inspirant du plan cruciforme de l'Ospedale Maggiore de Filarète à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrique-egas/#i_24967

GALICE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 3 522 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le XVIe siècle »  : […] Enrique Egas construit à la demande des Rois Catholiques l' hôpital des pèlerins de saint Jacques (1501-1511), en prenant pour modèle le parti architectural proposé par l' Ospedale Maggiore de Filarete à Milan. Les bâtiments, dessinant une croix grecque inscrite dans un carré, sont répartis autour de quatre cours fermées, et un autel est placé à la croisée. La chapelle est e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galice/#i_24967

NELSON PAUL (1895-1979)

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 1 064 mots

Paul Nelson, architecte d'origine américaine, né à Chicago en 1895 et mort à Marseille en 1979, appartient à cette catégorie d'architectes à peine mentionnés dans les classiques de l'histoire de l'architecture moderne, mais dont on reconnaît peu à peu l'importance et la juste place grâce à des recherches, à des publications et à des expositions. Cette marginalité dans l'historiographie est d'autan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-nelson/#i_24967

RIBOULET PIERRE (1928-2003)

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIN
  •  • 819 mots

L'architecte français Pierre Riboulet, né à Sèvres en 1928, fils d'un peintre en bâtiment et petit-fils de maçon, grandit dans un quartier populaire de Boulogne-Billancourt. À la Libération, il s'inscrit à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, dont il sort diplômé en 1952. Il mène dès lors une action engagée, d'abord au sein de l'Atelier de Montrouge (1958-1980), en association av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-riboulet/#i_24967

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'utopie et le pré-urbanisme »  : […] Dès la fin du xviii e  siècle, les problèmes sociaux, économiques, politiques, qui surgissent dans une société en pleine transformation, favorisent la naissance d'une réflexion critique et suscitent une vague de projets réformateurs : institutions panoptiques et utopies dont le fonctionnement et l'efficacité reposent sur leur organisation spatiale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_24967

WREN sir CHRISTOPHER (1632-1723)

  • Écrit par 
  • Margaret Dickens WHINNEY
  •  • 2 119 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les édifices civils »  : […] Outre le grand nombre d'édifices religieux qu'il conçut, Wren reçut également de multiples commandes civiles importantes. La première fut la bibliothèque du Trinity College à Cambridge (1676-1684). Cet édifice d'un seul tenant est d'une conception hardie, et les ordres architecturaux sont traités avec une précision extrême ; il fut construit sur l'extrémité libre d'une cour du début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wren-sir-christopher/#i_24967

Pour citer l’article

Claire VIGNES, « HÔPITAL & HOSPICE, architecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hopital-et-hospice-architecture/