THREADGILL HENRY (1944- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'improvisateur, compositeur et chef d'orchestre américain Henry Threadgill est l'une des grandes figures du free jazz à la fin du xxe siècle.

Né le 15 février 1944 à Chicago, Henry Luther Threadgill étudie au conservatoire de sa ville natale et à la Governors State University (Illinois). Dans les années 1960, il interprète de nombreux styles de musique, jouant du gospel lors d'une tournée à travers les États-Unis, du rock alors qu'il sert dans l'armée et du blues dans un orchestre de Chicago.

Threadgill rejoint l'Association for the Advancement of Creative Musicians (A.A.C.M.), coopérative avant-gardiste s'inscrivant dans la mouvance du free jazz. En 1971, il forme avec Fred Hopkins (contrebasse), et Steve McCall (batterie), le trio Air, qui interprète des ragtimes de Scott Joplin ainsi que des morceaux de leur propre composition. Le groupe se fait connaître par les interactions étroites entre ses membres ainsi que par le jeu de Threadgill, qui offre à la flûte et à la clarinette des sonorités amples tandis qu'il préfère les intonations sauvages, parfois violentes, aux saxophones (alto, ténor et baryton). Le polyinstrumentiste enregistre également avec des musiciens comme Roscoe Mitchell ou Muhal Richard Abrams.

Les œuvres que Threadgill compose pour son Sextett (ou Sextet) – qui comporte en réalité sept membres – dans les années 1980 sont souvent teintées d'ironie, de blues et d'abstraction. Avec cet ensemble aux intonations agressives, il obtient des sonorités riches alliant bois, cuivres, cordes et percussions, dans des compositions aux thèmes mémorables utilisant abondamment le contrepoint mélodique et rythmique. Dans les années 1990, Threadgill fonde Very Very Circus, septette rassemblant des instruments inhabituels, dont deux tubas et deux guitares électriques, afin d'étendre le champ de ses explorations musicales. Au cours des années 1990 et 2000, cette formation, rebaptisée Very Very Circus Plus lorsqu'elle se produit avec dix membres, évolue également en quintette, sous le nom Make a Move, ou en sextette, sous celui de Zooid.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« THREADGILL HENRY (1944- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-threadgill/