OSBORN HENRY FAIRFIELD (1857-1935)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Paléontologiste américain. Osborn commença ses études supérieures à l'université de Princeton (1877), et il les poursuivit sous la direction de M. Balfour et de Thomas Huxley. Il fut d'abord professeur d'histoire naturelle et d'anatomie à Princeton (1881-1891), puis de biologie et zoologie en 1910 ; il devint ensuite doyen de la faculté des sciences exactes de l'université Columbia (1892-1895). De 1910 à 1935, il fut directeur du service de recherches et professeur en zoologie à l'université Columbia. Il fut conservateur du département de paléontologie des vertébrés de l'American Museum of Natural History (1891-1910) dont il devint président en 1908. Il prit part, en tant que paléontologiste des vertébrés, et, à partir de 1924, comme géologue honoraire, à l'U.S. Geological Survey (institution se consacrant à l'étude géologique des États-Unis) ainsi qu'au Canadian Geological Survey ; il fut collaborateur de la New York Zoological Society et du Carnegie Institute.

L'extension de l'enseignement dispensé par Osborn à l'American Museum of Natural History, la réalisation d'une galerie d'exposition unique au monde et l'organisation de l'étude complète de la succession géologique des vertébrés nord-américains, tout cela est le résultat des efforts d'Osborn. Ses publications intéressent presque tous les groupes animaux mais principalement les vertébrés fossiles. Elles ont largement contribué à la connaissance des rhinocéros (périssodactyles), des chevaux, des titanothères et des dinosauriens.

Osborn fonda une école florissante de paléontologie des vertébrés qui compte parmi ses élèves plusieurs grands paléontologistes actuels. Il fit beaucoup pour la détermination des âges relatifs des mammifères éteints d'Amérique du Nord, et il établit une importante corrélation entre les terrains tertiaires et les niveaux à mammifères fossiles de l'Amérique du Nord et de l'Europe.

—  François CABANE

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, documentaliste à l'université de Paris-XI, laboratoire de paléontologie d'Orsay

Classification


Autres références

«  OSBORN HENRY FAIRFIELD (1857-1935)  » est également traité dans :

DENTS

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 6 072 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine des dents jugales des Mammifères »  : […] Ce problème, qui est celui de l'origine de la plexodontie, a suscité de nombreuses théories. Les théories «  explicatives  » s'appuient essentiellement sur l'anatomie comparée et sur l'embryologie. On a ainsi supposé que les nouvelles cuspides seraient apparues par « bourgeonnement », par « irritation fonctionnelle », par « concrescence », par « fusion d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dents/#i_26012

Pour citer l’article

François CABANE, « OSBORN HENRY FAIRFIELD - (1857-1935) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-fairfield-osborn/