SCHYGULLA HANNA (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hannah Schygula est née le 25 décembre 1943 à Kattowitz (devenue Katowice), en Silésie, province polonaise annexée par l'Allemagne sous le IIIe Reich. Comme son père, fantassin dans la Wermacht, a été fait prisonnier en Italie, elle ne fera sa connaissance qu'en 1946. À la fin de la guerre, sa mère l'emmène en Allemagne et toutes deux « échouent » à Munich. Hanna Schygulla y commence des études de philologie à l'université, tout en prenant des cours d'art dramatique. C'est ainsi que, en 1966, elle fait la connaissance de Rainer Werner Fassbinder, acteur et metteur en scène qui dirige une troupe d'avant-garde, l'Action-Theater. Elle intègre celle-ci et devient une des muses du jeune créateur.

Hanna Schygulla débute au cinéma en 1968 dans Der Braütigam, die Komödiantin und der Zuhälter (Le Fiancé, la comédienne et le maquereau) de Jean-Marie Straub. L'année suivante, elle joue dans Liebe ist kälter als der Tod (L'amour est plus froid que la mort) de Rainer Werner Fassbinder. Outre les nombreuses pièces écrites et/ou mises en scène par celui-ci et auxquelles elle participe, Hanna Schygulla interprète une vingtaine de films, téléfilms et miniséries sous sa direction, dont dix-huit sur les vingt-cinq qu'elle tourne entre 1968 et 1974, entre autres, Katzelmacher (1969), Rio das Mortes (1971), Händler de vier Jahreszeiten (Le Marchand des quatre saisons, 1972), Die bitteren Tränen der Petra von Kant (Les Larmes amères de Petra von Kant, 1972), Fontane-Effie Briest (Effie Briest, 1974), Die Ehe der Maria Braun (Le Mariage de Maria Braun, 1979), pour lequel elle obtient un ours d'argent au festival de Berlin, Die dritte Generation (La Troisième Génération, 1979), Berlin Alexanderplatz (Berlin Alexanderplatz, 1980), adaptation en douze épisodes du roman d'Alfred Döblin, et Lili Marleen (1981). Dans le même temps, elle se produit aussi dans Jagdszenen aus Niederbayern (Scènes de chasse en Bavière, 1969) de Peter Fleischman, Mathias Kneissel

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, professeur d'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Alain GAREL, « SCHYGULLA HANNA (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanna-schygulla/