FRANÇOIS GUY-CLAUDE (1940-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Scénographe parmi les plus novateurs de ces dernières décennies, Guy-Claude François est né à Berck le 9 novembre 1940. Après des études classiques, il entre à l’École du Louvre, puis à l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.). Il développe ensuite sa pratique à travers les ateliers de décors, en particulier celui de l’Opéra de Paris, avant de devenir directeur de scène du théâtre Récamier. En 1968, sa rencontre avec Ariane Mnouchkine va marquer une étape importante dans sa carrière. Celle-ci lui propose d’intégrer la troupe du Théâtre du Soleil, où, après avoir exercé la direction technique, Guy-Claude François réalise sa première scénographie en mars 1975 avec L’Âge d’or. Une création remarquée, qui reflète la réalité sociale de l’époque, avec des personnages inspirés par la commedia dell’arte. Le dispositif de Guy-Claude François prend en compte la totalité de l’espace de représentation dans une nef de la Cartoucherie, et nécessite l’apport de 2 500 m3 de terre formant quatre cratères revêtus d’une chape de béton et de tapis-brosse, sous une multitude d’ampoules accrochées à la toiture. Dans cet espace, comédiens et spectateurs sont réunis dans un rapport de proximité, recherché en fonction de la forme du spectacle. Cette relation du public avec l’espace scénique restera essentielle pour le scénographe, quelle que soit la nature de la représentation.

Suivront des créations où la conception du décor joue un rôle constitutif dans l’élaboration d’un spectacle. Parmi elles, Méphisto, le roman d’une carrière (1979), d’après Klaus Mann, avec deux scènes en vis-à-vis et des bancs à dossier basculant, qui permettent aux spectateurs de suivre alternativement les deux actions. Le cycle des Shakespeare – Richard II, La Nuit des rois, Henry IV (1981-1984) –, avec un retour à la scène frontale, L’Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge (1985), L’Indiade ou l’Inde de leurs rêves (1987), La

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  FRANÇOIS GUY-CLAUDE (1940-2014)  » est également traité dans :

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 523 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le théâtre hors les murs »  : […] chaque spectacle, cette conception s'exprime de manière radicale avec L'Âge d'or (1975). Guy-Claude François (1940-2014), désormais chargé de l'organisation scénographique auprès d'Ariane Mnouchkine, construit dans sa globalité un véritable espace théâtral. Il module, sur une surface de 1 700 mètres carrés, quatre vastes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_36266

Pour citer l’article

Jean CHOLLET, « FRANÇOIS GUY-CLAUDE - (1940-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-claude-francois/