Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GUTIÉRREZ GUSTAVO (1928- )

Prêtre dominicain et théologien péruvien, Gustavo Gutiérrez est né à Lima en 1928. Ordonné prêtre en 1959, il est titulaire d'un diplôme de médecine de l'université nationale du Pérou à Lima (1950). Il étudie également la philosophie et la psychologie à l'université catholique de Louvain et la théologie à l'université grégorienne de Rome ainsi qu’à l'université catholique de Lyon, où il obtient un doctorat en 1985. Prêtre de paroisse à l'église du Christ rédempteur à Rimac, un quartier pauvre de Lima, il fonde et prend la tête d'un centre de soins pour les pauvres, l'institut Bartolomé-de-Las-Casas, en 1974. Il donne aussi des cours à l'université pontificale du Pérou et dans un grand nombre d'universités européennes et nord-américaines.

Auteur de nombreux ouvrages et articles, Gustavo Gutiérrez est connu principalement pour son texte fondateur, Théologie de la libération : perspectives (Teología de la liberación, 1971, traduction française 1974). Dans cet ouvrage, il présente une nouvelle spiritualité fondée sur la solidarité avec les pauvres et exhorte l'Église à participer au changement des institutions sociales et économiques dans le but d'instaurer la justice sociale. Bien que cette théologie ait un impact important, surtout en Amérique latine, elle est accueillie avec circonspection à Rome à cause de ses accents marxistes, et le pape Jean-Paul II en particulier s'appliquera à en limiter l'influence.

Gustavo Gutiérrez reçoit un grand nombre de diplômes honoris causa et de récompenses de la part d'institutions du monde entier. En 1993, il est décoré de l'ordre de la Légion d'honneur. En 1995, il devient membre de l'Académie de la langue du Pérou et, en 2002, de l'Académie américaine des arts et des sciences. Ses autres publications comprennent El Dios de la vida (1983, Le Dieu de la vie) ; Beber en su proprio pozo : en el itinerario espiritual de un pueblo (1983, La libération par la foi : boire à son propre puits ou l'itinéraire spirituel d'un peuple) ; Hablar de Dios desde el sufrimiento del inocente : una reflexión sobre el libro de Job (1986, Job : parler de Dieu à partir de la souffrance de l'innocent) ; En busca de los pobres de Jesucristo : el pensamiento de Bartolomé de Las Casas (1992, Las Casas : à la recherche des pauvres de Jésus-Christ).

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • THÉOLOGIE DE LA LIBÉRATION

    • Écrit par Michaël LÖWY
    • 1 373 mots
    Mais c'est en 1971,avec le livre de Gustavo Gutiérrez, un prêtre péruvien, ancien élève des universités catholiques de Louvain et de Lyon, que la théologie de la libération est vraiment née. Dans cet ouvrage intitulé Théologie de la libération. Perspectives, Gutiérrez propose un certain...

Voir aussi