GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Grenelle de l’environnement – de son vrai nom le Grenelle Environnement (GE) – est une concertation politique innovante, menée entre juillet et décembre 2007, peu après l’élection à la présidence de la République de Nicolas Sarkozy. Son objectif était de définir les grands axes d’une politique de développement durable et de renouveler les décisions gouvernementales en associant des acteurs très différents et peu habitués à coopérer. La démarche s’inspire de « l’économie concertée » initiée par le Commissariat général du plan dans les années 1950 dans le but de confronter des points de vue très différenciés au service d’une réflexion prospective. Le Grenelle Environnement ambitionne de construire une démocratie écologique ainsi définie : « En ces domaines [environnement, développement durable], les électeurs souhaitent que les opportunités de faire valoir leur point de vue ne se limitent pas aux échéances électorales, et il devient nécessaire de mieux combiner démocratie participative et démocratie représentative. »

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, Centre d'études européennes, Sciences Po

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

France. Suspension sine die de l'écotaxe. 9-30 octobre 2014

de solutions de transport alternatives. Prévue par le Grenelle de l'environnement de 2007 et votée en 2009, cette taxe avait été reportée à diverses reprises, puis révisée à la baisse en juin 2014 à la suite de la mobilisation des « bonnets rouges » bretons durant l'automne de 2013. Le 30, le gouvernement annonce la résiliation du contrat liant l'État à la société franco-italienne Ecomouv' qui devait collecter l'écotaxe. […] Lire la suite

France. Mouvement contre l'écotaxe en Bretagne. 16-29 octobre 2013

dans la loi de programmation mettant en œuvre le Grenelle de l'environnement, adoptée à une large majorité en juillet 2009. Son montant doit être affecté à l'amélioration des infrastructures routières et au développement des infrastructures ferroviaires et fluviales. Le 26, des affrontements violents […] Lire la suite

France. Adoption de la loi Grenelle 2. 29 juin 2010

Le Parlement adopte définitivement le projet de loi portant engagement national pour l'environnement, dit « Grenelle 2 ». L'opposition de gauche et les Verts, qui avaient approuvé la loi Grenelle 1 en août 2009, votent contre. La loi Grenelle 2 doit mettre en œuvre les engagements pris en octobre […] Lire la suite

France. Annonce du report de l'instauration d'une « taxe carbone ». 23-29 mars 2010

», tandis que les organisations patronales saluent ce report. Le 29, la fondation Nicolas Hulot annonce son retrait du processus de suivi du « Grenelle de l'environnement » conclu en octobre 2007. Sa direction dénonce le fait que « la réponse aux défis écologiques est de nouveau systématiquement opposée à la compétitivité économique et à la protection des emplois ». […] Lire la suite

France. Remise du rapport sur la contribution climat-énergie. 28 juillet 2009

, dans les domaines du transport et de l'habitat, en fonction de leurs émissions de CO2. L'industrie, soumise au système européen de quotas d'émissions, ne serait pas concernée. La taxe carbone, réclamée par les écologistes et promise par Nicolas Sarkozy à l'issue du Grenelle de l'environnement en 2007 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LASCOUMES, « GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/grenelle-de-l-environnement/