RICCI-CURBASTRO GREGORIO (1853-1925)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien italien, né à Lugo (région de Ravenne) et mort à Bologne, créateur du calcul tensoriel (ainsi dénommé par A. Einstein en 1916). Ce « calcul » s'est révélé un outil fondamental dans cette fusion de l'analyse, de la géométrie et de la physique théorique qui caractérise le xxe siècle. Comme l'a dit Albert Einstein, les équations de la gravitation en relativité générale constituent un vrai triomphe des méthodes élaborées par Gregorio Ricci.

C'est principalement à partir des travaux de L. Bianchi et E. Beltrami, eux-mêmes influencés par ceux de E. L. Christoffel, que Ricci, de 1884 à 1896 environ, construisit, sous le nom de calcul différentiel absolu, un système de notations permettant d'exprimer les concepts de la géométrie riemannienne et certaines lois physiques sous une forme invariante, c'est-à-dire indépendante du choix d'un système de coordonnées privilégié. Après avoir exprimé le d s2 de la géométrie riemannienne comme « tenseur » covariant de rang 2, Ricci introduit successivement des tenseurs contravariants, puis des tenseurs mixtes. C'est à partir du tenseur connu de nos jours sous le nom de tenseur de Riemann-Christoffel que Ricci obtint, par l'opération de contraction, le tenseur de Ricci qu'Einstein utilisa en dimension 4 pour exprimer la courbure de l'espace-temps. Enfin, dans un article de 1887, Ricci a introduit la notion fondamentale de dérivation covariante.

En 1901, Ricci a publié, en collaboration avec son élève T. Levi-Civita, le premier exposé systématique de ses travaux sous le titre : Méthodes de calcul différentiel absolu et applications.

—  Jean-Luc VERLEY

Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  RICCI-CURBASTRO GREGORIO (1853-1925)  » est également traité dans :

ONDES GRAVITATIONNELLES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Équations d’Einstein et solutions »  : […] Les équations d’Einstein sont des équations aux dérivées partielles qui relient le tenseur énergie-impulsion T µν d’un système à une quantité, appelée « tenseur de Ricci », qui caractérise la géométrie de l’espace-temps qui l’environne en décrivant mathématiquement la façon dont cet espace-temps est courbe. Rappelons qu’un tenseur est un objet mathématique qui généralise la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-gravitationnelles/#i_40937

Pour citer l’article

Jean-Luc VERLEY, « RICCI-CURBASTRO GREGORIO - (1853-1925) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregorio-ricci-curbastro/