PARINI GIUSEPPE (1729-1799)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Entre l'Arcadie et les Lumières

Patriote et homme de bien, Parini n'a rien d'un révolutionnaire ni même d'un novateur. C'est un provincial, produit régional exemplaire d'une Italie politiquement et linguistiquement divisée, dont l'élite était loin d'avoir atteint la maturité de la bourgeoisie française. Ce cadre étroit, certains de ses contemporains surent le dépasser ou le briser, soit en recourant aux dialectes, soit en forçant et inventant la langue italienne, soit encore en faisant – comme Goldoni – les deux tour à tour.

Ce porte-drapeau de l'Italie nouvelle est, en fait, essentiellement un modéré. En vain chercherait-on chez lui les spéculations et pensées audacieuses d'un Voltaire, d'un Rousseau, de ces encyclopédistes dont il se défiait (à travers le jeune aristocrate de Il Giorno, accusé d'athéisme, de libertinage, d'esprit mondain, il vise les philosophes) ; dans sa condamnation des abus, rien de cette colère qu'on sent gronder dans la bouche des valets de Beaumarchais. À Milan même existaient, groupés autour du Caffè, des hommes comme Pietro Verri qui appelaient à des bouleversements radicaux, à une remise en question de toutes les valeurs dans le domaine social non moins que culturel et linguistique. Les sympathies de Parini ne vont pas à ces subversifs, mais bien aux réformistes de l'Académie des Trasformati.

Cette modération marque fortement son style. Si Parini accueille dans son œuvre presque tous les thèmes des Lumières, s'il s'intéresse non seulement aux menus aspects de la vie quotidienne – l'amabil' rito –, objets d'un rituel minutieux et frivole ou témoins d'une existence simple, voire humble, notant en des tableautins intimistes les impressions infiniment nuancées – reflets, gestes, odeurs – que la sensibilité moderne découvre, mais aussi à la réalité plus crue – misère des pauvres, malédiction du travail manuel qui engraisse les oisifs, scandale de la répartition des richesses –, s'il chante les conquêtes de la science et les découvertes du jour (La Vaccine, Inn [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : ingénieur de recherche en littérature générale et comparée à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, traductrice

Classification

Pour citer l’article

Angélique LEVI, « PARINI GIUSEPPE - (1729-1799) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-parini/