OPPEN GEORGE (1908-1984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète américain né le 24 avril 1908 à New Rochelle (quartier de New York), mort le 7 juillet 1984 à Sunnyvale (Californie).

George Oppen grandit à San Francisco et fréquente un court instant l’université d’État de l’Oregon, où il rencontre sa femme. En 1929, le couple s’installe à Paris et y fonde en 1930 une société d’édition et d’imprimerie, To Publishers. Les Oppen publient ainsi An « Objectivist » Anthology (1932), ouvrage majeur dans l’histoire de la poésie américaine. Éditée par Louis Zukofsky, cette anthologie rassemble notamment des poèmes d’Ezra Pound, de T. S. Eliot et de William Carlos Williams. Lorsque la société fait faillite en 1933, le couple rentre aux États-Unis.

George Oppen publie son premier recueil de poèmes, Discrete Series, en 1934. Ses vers dépouillés et précis lui valent d’être reconnu comme l’une des figures de proue du groupe des objectivistes, proches des imagistes qui privilégient la simplicité plutôt que la structure formelle et la rime et considèrent le poème comme un objet en soi au lieu d’un simple moyen de transmettre un sens ou de suggérer une association d’idées. Oppen adhère au parti communiste américain au milieu des années 1930. En 1950, il fuit à Mexico pour éviter d’être persécuté en raison de ses idées politiques. De retour aux États-Unis en 1958, il se remet à composer de la poésie. Il publie ainsi son deuxième recueil, The Materials (1962), vingt-huit ans après le premier. Son chef-d’œuvre, Of Being Numerous (1968, D’être en multitude), lui vaut le prix Pulitzer. Il publie ensuite Collected Poems of George Oppen (Quelques Textes) en 1975 et son dernier recueil de poésie, Primitive (Primitif), en 1978. Une partie de sa vie nous est transmise à travers l’autobiographie de son épouse, Meaning a Life (1978), et par le biais de sa correspondance personnelle, The Selected Letters of George Oppen (1990).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  OPPEN GEORGE (1908-1984)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 206 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Les précurseurs »  : […] : Louis Zukofsky (1904-1978), Charles Reznikoff (1898-1980), George Oppen (1908-1984) et Carl Rakosi (1903-2004), et auxquels on adjoint parfois Lorine Niedecker et l'Anglais Basil Bunting. Les objectivistes, qui furent amis et disciples de Williams et de Pound, ont fondé leur mouvement au début des années 1930, mais ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-litterature/#i_90606

Pour citer l’article

« OPPEN GEORGE - (1908-1984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-oppen/