KLOPSTOCK FRIEDRICH GOTTLIEB (1724-1803)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le barde et le patriote

Klopstock unit dans une même vénération son Dieu et sa patrie. Déçu par Frédéric II, il se tourna vers le passé de l'Allemagne. Il fit d'Arminius son héros et lui consacra trois « bardits », un genre nouveau où l'action est entrecoupée de chants, d'épisodes lyriques et de danses : Hermannsschlacht (La Bataille d'Arminius), 1769 ; Hermann und die Fürsten (Arminius et les Princes), 1784 ; Hermanns Tod (La Mort d'Arminius), 1787. Ardent défenseur de la Révolution française, qui lui décerna d'ailleurs le titre de citoyen français, Klopstock est un représentant typique de ces Allemands du xviiie siècle, qui

se réclament du cosmopolitisme tout en exaltant les vertus spécifiques du peuple allemand.

Il reste à dire qu'étayée par de solides écrits théoriques comme Die Gelehrtenrepublik (La République des savants), 1774, et les Grammatische Gespräche (Entretiens grammaticaux), 1794, la langue de Klopstock, avec sa syntaxe tourmentée, ses néologismes hardis, ses substantifs et verbes composés logiques mais inattendus, est l'aspect le plus novateur et le plus moderne de son œuvre.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  KLOPSTOCK FRIEDRICH GOTTLIEB (1724-1803)  » est également traité dans :

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 521 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'Aufklärung »  : […] Vers 1750, les lettres allemandes sortent soudain de l'ombre où les avaient confinées depuis un siècle les désastres de la guerre de Trente Ans. Trois écrivains en même temps : Lessing, Klopstock, Wieland. Le premier (1729-1781) est un combattant : il aime l'action, le défi, les idées nouvelles ; champion de la tolérance, s'essayant dans tous les genres à la fois, de la comédie au drame sentiment […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean MURAT, « KLOPSTOCK FRIEDRICH GOTTLIEB - (1724-1803) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-gottlieb-klopstock/