WHIPPLE FRED LAWRENCE (1906-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'astronome américain Fred Lawrence Whipple, spécialiste du système solaire et des comètes, est à l'origine du modèle de la « boule de neige sale », qui est à la base de notre conception moderne des noyaux cométaires.

Comète Hartley 2

Comète Hartley 2

Photographie

Ces cinq images du noyau de la comète Hartley 2 ont été acquises par la sonde Epoxi de la N.A.S.A. le 4 novembre 2010, lors de son survol de la comète (la séquence temporelle commence en haut à gauche et se lit dans le sens des aiguilles d'une montre). Le noyau était alors relativement... 

Crédits : JPL-Caltech/ UMD/ NASA

Afficher

Né le 5 novembre 1906 à Red Oak (Iowa), Fred Whipple est mort le 30 août 2004 à Cambridge (Massachusetts). Il commence sa longue carrière par une thèse sur les étoiles variables passée en 1931 à l'université de Californie à Berkeley et par des calculs d'orbites, notamment celle de la planète Pluton, nouvellement découverte. Le reste de sa carrière se déroule à Cambridge, dans le Massachusetts. Il sera professeur d'astronomie à l'université Harvard de 1950 à 1977 et directeur du Smithsonian Astrophysical Observatory (S.A.O.), au Harvard College Observatory, de 1955 à 1977.

Dès 1936, il organise un réseau d'observation photographique des météores (étoiles filantes) rassemblant observateurs professionnels et amateurs, qu'il complète par la suite par des mesures radars. Ces observations montrent que les météores se meuvent sur des orbites elliptiques cométaires, jamais sur des orbites hyperboliques – ce qui aurait trahi une origine interstellaire –, précisant ainsi la relation entre comètes et étoiles filantes. Whipple découvrira six comètes (dont la comète à courte période 36P/Whipple) en dépouillant les clichés pris pour l'établissement d'un atlas céleste.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il imagine un dispositif de brouillage des radars allemands par des leurres constitués de feuilles d'aluminium découpées. Avant la mise en œuvre des satellites artificiels, il mettra en garde contre les collisions avec les micrométéorites et autres poussières cosmiques, et concevra un bouclier protecteur constitué d'un sandwich de feuilles métalliques. Un tel bouclier sera utilisé bien plus tard, notamment sur la sonde cométaire Stardust.

Il met sur pied des réseaux d'observation télescopique des satellites artificiels. Le premier, uniquement const [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  WHIPPLE FRED LAWRENCE (1906-2004)  » est également traité dans :

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

En 1950, l’astronome américain Fred Whipple fut l’un des premiers à comprendre qui étaient ces voyageuses capables d’illuminer le ciel nocturne de leur vaste chevelure. En des termes inversement proportionnels à leur beauté, il les décrivit comme des « boules de neige sale ». D’après ce modèle, la matière glacée qui compose les comètes passe directement de l’état solide à l’état gazeux en s’appro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cometes/#i_92255

Pour citer l’article

Jacques CROVISIER, « WHIPPLE FRED LAWRENCE - (1906-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-lawrence-whipple/