MORGAN FRANK (1933-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le saxophoniste alto et soprano américain Frank Morgan a mêlé dans son jeu jazz et blues, et transmis dans ses interprétations le tragique de son expérience.

Né le 23 décembre 1933, à Minneapolis, dans le Minnesota, Frank Morgan est un enfant prodige, qui est très jeune influencé par Charlie Parker : il joue de la clarinette dès l'âge de sept ans, et du saxophone alto à dix ans. Établi à Los Angeles, il se fait connaître rapidement connaître des tenants du bop, enregistre avec Teddy Charles (1953) et Kenny Clarke (1954) avant d'effectuer, en 1955, son premier enregistrement comme leader (Introducing Frank Morgan). Toxicomane incapable de décrocher de l'héroïne, il passera malheureusement une grande partie des trente années suivantes en prison, pour des délits liés à son addiction. Il ne cesse cependant pas de pratiquer le jazz pendant ses multiples périodes de détention, et il s'impose, après sa libération définitive, en 1985, comme un improvisateur de talent, dans la veine de Charlie Parker ; il se produit avec Cedar Walton (Easy Living, 1985), McCoy Tyner (Major Changes, 1987), Art Farmer (Central Avenue Reunion, 1989), Kenny Burrell (Listen To The Dawn, 1993)... En 1987, il joue « off-Broadway » dans une comédie musicale semi-autobiographique, Prison-Made Tuxedos. Il meurt, emporté par un cancer, le 14 décembre 2007, à Minneapolis.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MORGAN FRANK - (1933-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-morgan/