FRANCEL'année politique 2015

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

François Hollande devant le Congrès, Versailles, novembre 2015

François Hollande devant le Congrès, Versailles, novembre 2015
Crédits : E. Feferberg/ Pool/ AFP

photographie

France : abstentionnisme au premier tour des élections cantonales (1982-2011) et départementales (2015)

France : abstentionnisme au premier tour des élections cantonales (1982-2011) et départementales (2015)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

France : élections cantonales (1988-2011) et départementales (2015)

France : élections cantonales (1988-2011) et départementales (2015)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

France : élections régionales de 2015

France : élections régionales de 2015
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


Les fondements politiques de la France en crise

Au terme de l’année 2015, plusieurs des principes sur lesquels se fonde la vie publique française semblent avoir été sérieusement bousculés. Ainsi, le fragile équilibre adopté par la France au fil des décennies entre liberté et droits, d’une part, ordre et sécurité, d’autre part, pourrait connaître de sérieuses inflexions. Ce problème, classique en période de menaces, ne peut manquer d’avoir des prolongements dans notre politique étrangère. Quelle place les droits de l’homme doivent-ils y tenir ? Quelles places respectives réserver au droit et à la force ?

Le modèle français d’intégration et de laïcité pourrait aussi subir de sérieuses remises en cause. La France ne s’est jamais définie comme multiculturelle et a opté pour un modèle dit de « laïcité ouverte ». Or, après les attentats, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer la faillite des processus d’intégration, qui n’ont pas su éviter à des jeunes, musulmans ou non, de dangereuses dérives (le nombre des candidats au djihad en Syrie, si circonscrit qu’il soit, n’en reste pas moins impressionnant).

Enfin, une grande partie de l’opinion veut oublier les acquis de la construction européenne et se prend à rêver d’un retour à des frontières protectrices. Que les Européens compatissent sans réserve à la situation des réfugiés, notamment syriens, et se refusent en même temps à l’idée de les accueillir repose de manière inattendue la question des valeurs qui fondent le projet européen.

La France n’est pas le seul pays à se poser ces questions. Mais, en raison de sa tradition politique, de son statut de grande puissance nucléaire et de membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi que de son rôle moteur en Europe, elles ont pour elle un caractère de solennité et d’urgence.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 2015 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2015/