FRANCEL'année politique 2015

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une majorité en attente

Du côté de la majorité, l’année 2015 semble marquée par l’attentisme. Le Parti socialiste continue de pâtir de ses divisions internes et de l’impopularité de l’exécutif, ce qui limite son champ d’action. Plusieurs personnalités importantes quittent Europe Écologie-Les Verts, dont Jean-Vincent Placé et François de Rugy, respectivement président et coprésident des groupes parlementaires E.E.-L.V. du Sénat et de l’Assemblée. Ils reprochent à la direction de leur parti son opposition frontale au gouvernement et son rapprochement du Front de gauche. Les piètres résultats des écologistes aux élections départementales et régionales signalent d’ailleurs leur marginalisation croissante. Quant au Front de gauche, la persistance de la brouille entre Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, le secrétaire général du Parti communiste, ne l’aide pas à définir une ligne politique identifiable, autre que d’opposition de plus en plus forte à l’exécutif.

Au cas, plus que probable, où François Hollande serait candidat à sa propre succession, y aurait-il ou non une multiplication des candidatures à gauche, susceptibles de l’empêcher de parvenir au second tour de la présidentielle de 2017 ? Tout tend à démontrer que ce soit là l’un des derniers enjeux disponibles pour la gauche française à l’orée de l’année 2016.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

François Hollande devant le Congrès, Versailles, novembre 2015

François Hollande devant le Congrès, Versailles, novembre 2015
Crédits : E. Feferberg/ Pool/ AFP

photographie

France : abstentionnisme au premier tour des élections cantonales (1982-2011) et départementales (2015)

France : abstentionnisme au premier tour des élections cantonales (1982-2011) et départementales (2015)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

France : élections cantonales (1988-2011) et départementales (2015)

France : élections cantonales (1988-2011) et départementales (2015)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

France : élections régionales de 2015

France : élections régionales de 2015
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

1er-29 avril 2014 France. Nomination du gouvernement de Manuel Valls

Ces dernières, hormis le minimum vieillesse et les minima sociaux, doivent être gelées jusqu'en octobre 2015. Ces mesures sont vivement contestées par nombre de parlementaires socialistes. Le 28, Manuel Valls annonce que les pensions de retraite inférieures à 1 200 euros mensuels ne seront pas concernées par la mesure de gel des prestations sociales, et que le gel du point d'indice des fonctionnaires fera l'objet d'un réexamen chaque année. […] Lire la suite

3-29 juin 2011 Grèce. Adoption d'un nouveau plan de rigueur

À la suite de la grève générale du 11 mai – la deuxième de l'année –, des milliers de personnes « indignées » se rassemblent quotidiennement depuis le 25 mai sur la place Syntagma, à Athènes, ainsi que dans d'autres villes du pays, pour exprimer leur hostilité à la classe politique. Le 15, tandis que les syndicats organisent une troisième journée de grève générale contre le plan d'austérité du gouvernement, le mouvement des « indignés » appelle à former une chaîne humaine autour du Parlement, à Athènes. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 2015 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2015/