FORTUNY MARIANO (1871-1949)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Célèbre surtout à travers ses créations de tissus et de robes, Mariano Fortuny est aussi un technicien et un artisan qui a exercé ses talents dans des domaines divers : de la peinture et de la photographie à la conception d'objets mécaniques et à la scénographie. Essentiellement autodidacte, cet inlassable chercheur (il dépose à Paris plus de vingt brevets entre 1901 et 1934) est convaincu que l'art doit être considéré comme un phénomène global, transcendant, dans lequel fusionnent toutes les disciplines esthétiques. Artisan d'une grande dextérité, il fabrique lui-même ses propres couleurs pour la peinture, pour les encres, les teintures ; il tire ses propres gravures, développe ses négatifs, construit ses modèles d'objets et ses maquettes de théâtre.

Né à Grenade, il est le fils du peintre de scènes de genre Mariano Fortuny, et appartient, par sa mère Cecilia de Madrazo i Marsal, à une dynastie d'artistes, de collectionneurs, de critiques d'art. Il consacrera à l'œuvre de son père, décédé en 1874, un album publié en 1933. À l'occasion d'une enfance écoulée à Paris, où son oncle Raymundo de Madrazo est un portraitiste réputé, Mariano Fortuny s'est initié aux techniques de la peinture et de la gravure ; il donnera, dans ce dernier domaine, d'intéressantes eaux-fortes, qu'il s'agisse de paysages ou d'évocations symbolistes ; pour marquer la plaque de métal, il utilise des instruments de dentiste selon une technique qui lui est propre.

À partir de 1889, il s'établit avec sa famille au palais Martinengo de Venise, où il peint et surtout photographie des aspects inédits de la ville ; il entreprend aussi l'organisation d'archives photographiques très abondantes, groupées en thèmes artistiques, historiques, botaniques, géologiques.

Dans les années 1890, Fortuny aborde des problèmes de scénographie : fasciné par l'œuvre de Wagner, il ambitionne de réformer la mise en scène traditionnelle, qu'il juge trop statique. Profitant de la lumière électrique qui a remplacé dans les théâtres l'éclairage au gaz, il désire remplacer sur les sc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Guillaume GARNIER, « FORTUNY MARIANO - (1871-1949) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortuny-mariano-1871-1949/