Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FONDATION DE CARTHAGE

La civilisation phénicienne s'est épanouie au IIe millénaire avant notre ère sur la côte de la Syrie antique (Canaan dans la Bible) en villes-États (Byblos, Bérytos, Sidon, Tyr, etc.) où le commerce maritime jouait un rôle essentiel. Cette longue et intense pratique du bassin méditerranéen a permis aux Phéniciens de s'implanter durablement d'abord à Chypre, puis à Malte, sur la côte de l'Afrique du Nord et en Sicile ; en Sardaigne et en Andalousie enfin. Une étape décisive de cette expansion est la fondation de Carthage par des aristocrates de Tyr, à la fin du ixe siècle, dont les péripéties pittoresques sont connues surtout par le récit de Justin au iie siècle (XVIII, 4-6). Cette « Ville-Neuve » (Quarthadast) située à la pointe nord-est de la Tunisie actuelle, à la charnière des deux bassins de la Méditerranée, allait rapidement devenir le centre d'une puissance maritime connue sous le nom romain de punique. La lutte acharnée entre Rome et Carthage pour le contrôle de la Méditerranée occidentale aboutit à la destruction radicale de cette dernière en — 146.

— Bernard HOLTZMANN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi