FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Agent chargé d'assurer de façon continue des fonctions d'intérêt international, pour le compte d'organismes interétatiques ou internationaux, le fonctionnaire international agit sous le contrôle de ceux-ci et est soumis à des règles juridiques spéciales : indépendance à l'égard des États ; privilèges et immunités — inviolabilité, immunité de juridiction pénale et civile, privilèges fiscaux et non fiscaux ; maintien des garanties nationales ; à cela s'ajoutent la protection des libertés individuelles et la garantie des procédures et voies de recours. Outre les fonctionnaires internationaux, on trouve parmi les collaborateurs des organisations internationales : des représentants nationaux près de l'organisation, des fonctionnaires nationaux associés aux activités pour le compte de leur État — ainsi les membres des tribunaux de la navigation du Rhin et de la Moselle sont-ils juges dans le double cadre national et international —, des agents internationaux sollicités à quelque titre que ce soit (experts techniques, membres de commissions d'arbitrage, etc.).

Le statut des fonctionnaires internationaux varie selon les organisations ; cependant ce sont ces dernières qui nomment et recrutent leurs agents, suivant les compétences, intégrité et appartenance nationale du candidat — le pourcentage d'originaires d'un pays donné dans un organisme étant souvent fonction de la part de financement qu'y assume ce pays. La situation du fonctionnaire peut être statutaire (O.N.U., U.E.) ou contractuelle (cas des organisations spécialisées). Le fonctionnaire doit se consacrer exclusivement aux devoirs de sa charge et respecter divers principes : intégrité, loyauté, désintéressement, indépendance d'action à l'égard des pays membres, obéissance à l'égard de l'autorité hiérarchique, secret professionnel. Il doit, en outre, être animé d'un esprit international et est tenu à un devoir de tact, de réserve, et, pendant le service, de stricte neutralité politique. En retour, le principe d'allégeance ne saurait entraver l'exercice des libertés publiques fondamentales (opinion, expression ; liber [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : professeur de droit international public à l'université d'Évry-Val-d'Essonne

Classification


Autres références

«  FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL  » est également traité dans :

ASSISTANCE TECHNIQUE

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 7 541 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La question des coopérants »  : […] La qualification du coopérant doit être du plus haut niveau, non en termes généraux, mais pour ce qui lui est demandé. À cette formation technique, il doit joindre la formation socio-économique adaptée : aucun problème n'est jamais purement technique, et cela moins encore dans un pays qui doit engager son développement ; ce qui compte, au contraire, c'est le processus d'évolution globale dont le […] Lire la suite

FONCTION PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis de CORAIL, 
  • François GAZIER, 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 13 122 mots

Dans le chapitre « Situation et mission des fonctionnaires »  : […] Le fonctionnaire est au service de l'État ou d'une organisation internationale. Cette mission – le service d'une personne publique – revêt un caractère spécifique en raison de l'importance des intérêts qui sont en cause et de la nature de la tâche à accomplir. Elle exige que soit attribuée à celui qui en est investi une situation particulière dans laquelle seront determinés les rapports qui doiven […] Lire la suite

INTERNATIONALES ORGANISATIONS

  • Écrit par 
  • Patrick RAMBAUD
  •  • 11 230 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Organes intergouvernementaux et organes intégrés »  : […] Les organes intergouvernementaux sont composés de représentants des États membres agissant sur instruction de leur gouvernement. Toute organisation internationale a nécessairement un organe représentant l'ensemble des États membres : c'est la mise en œuvre du principe juridique fondamental de l'égalité souveraine des États en droit international (proclamé notamment par la charte des Nations unie […] Lire la suite

NATIONS UNIES (O.N.U.)

  • Écrit par 
  • Jacques FOMERAND, 
  • Cecelia M. LYNCH, 
  • Karen MINGST
  •  • 16 654 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Secrétariat »  : […] Le secrétaire général, qui est le principal responsable de la gestion de l'ONU, est élu pour un mandat de cinq ans renouvelable. Son élection est acquise par un vote des deux tiers de l'Assemblée générale, sur recommandation du Conseil de sécurité approuvée par ses membres permanents. Les secrétaires généraux sont généralement issus de petits pays neutres. Le secrétaire général préside toutes les […] Lire la suite

NATIONS UNIES SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DES

  • Écrit par 
  • Georges FISCHER
  •  • 577 mots

Le secrétariat général des Nations unies comprend le secrétaire général et le personnel qu'exige le fonctionnement de l'Organisation (art. 97 de la Charte). La fonction publique internationale est née avec la création de la Société des Nations et de l'Organisation internationale du travail. Elle présuppose un véritable esprit de corps international, la responsabilité exclusive à l'égard de l'Organ […] Lire la suite

O.M.S. (Organisation mondiale de la santé)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALMÉRAS, 
  • Universalis
  •  • 2 288 mots

Dans le chapitre « Le fonctionnement »  : […] Dans le personnel permanent, seules sept personnes ont des mandats « politiques » : le directeur général désigné par le conseil exécutif et élu par l'Assemblée ainsi que les six directeurs régionaux élus par les États de leur région. Élu avec un mandat de cinq ans renouvelable, le directeur général de l'OMS est traditionnellement un médecin. – George Brock Chisholm (Canada) : 1948-1953 ; – Marcoli […] Lire la suite

Les derniers événements

4-29 juin 2018 • Madagascar • Nomination d’un gouvernement de « consensus ».

Le 4, le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana présente sa démission. Le président Hery Rajaonarimampianina charge le haut fonctionnaire international Christian Ntsay de former un gouvernement de « consensus », conformément aux injonctions de la Haute Cour constitutionnelle (HCC) qui a [...] Lire la suite

1er-15 mars 2004 • Haïti • Désarmement des rebelles et désignation d'un Premier ministre provisoire.

du régime déchu: six personnes sont tuées. Le 9, le Conseil des sages désigne le fonctionnaire international Gérard Latortue comme Premier ministre provisoire. Le 15, Jean-Bertrand Aristide, en provenance de Centrafrique, arrive en Jamaïque, pays qui, tout comme la Communauté des Caraïbes (Caricom), n'a pas reconnu le nouveau gouvernement haïtien.  [...] Lire la suite

7-30 septembre 1986 • États-Unis - U.R.S.S. • Règlement de l'affaire Daniloff et annonce d'un sommet entre Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev

, le porte-parole du ministère soviétique des Affaires étrangères propose de régler l'affaire sur « une base de réciprocité », sans toutefois citer nommément Guennadi Zakharov, fonctionnaire à l'O.N.U., arrêté le 23 août à New York alors qu'il prenait livraison de documents secrets. Le 12, Nicholas [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Patricia BUIRETTE, « FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonctionnaire-international/