BALLANGER FÉLICIA (1971- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Championne du monde de vitesse et du 500 mètres en 1995 à Bogotá, la cycliste française Félicia Ballanger, née le 12 juin 1971 à La Roche-sur-Yon (Vendée), entraînée par Daniel Morelon, exerce par la suite une mainmise sur ces deux disciplines de la piste, puisqu'elle remporte tous les titres de championne du monde de 1995 à 1999.

En 1996 à Atlanta, elle devient championne olympique de vitesse en dominant en finale l'Australienne Michelle Ferris. En 1998 à Bordeaux, elle porte le record du monde du 500 mètres à 34,010 s. En 1999, elle devient la première femme à signer un contrat avec un groupe sportif professionnel, en l'occurrence l'équipe Jean Delatour.

En 2000, lors des jeux Olympiques de Sydney, Félicia Ballanger remporte deux médailles d'or : d'abord sur 500 mètres (34,140 s), devant Michelle Ferris et la Chinoise Cuihua Jiang, puis en vitesse, en battant en finale la Russe Oxana Grichina. En octobre 2000, Félicia Ballanger annonce sa retraite sportive et renonce à participer aux Championnats du monde à Manchester.

Avec trois médailles d’or aux jeux Olympiques et dix titres mondiaux, Félicia Ballanger, qui fut en son temps une championne quelque peu méconnue en raison de la sous-exposition médiatique de sa discipline, présente l’un des plus beaux palmarès du sport français.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  BALLANGER FÉLICIA (1971- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 181 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Le cyclisme féminin »  : […] Le cyclisme féminin a du mal à passionner le public et n'intéresse guère les médias. Quelles en sont les raisons ? Tout d'abord, un certain machisme a longtemps régné dans le milieu cycliste. Ainsi, dans les années 1980, Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France, n'hésitait pas à déclarer devant les caméras de la télévision qu'il trouvait qu'une femme faisant du vélo, c'était « inesthétiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-cyclisme/#i_26541

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BALLANGER FÉLICIA (1971- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicia-ballanger/