ALBANESE FELICIA (1909-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cantatrice américaine d’origine italienne, Licia Albanese sut captiver son public par sa gestuelle nuancée, l’intensité passionnée et la profonde sensibilité avec lesquelles elle a incarné les héroïnes tragiques des compositeurs italiens Giacomo Puccini et Giuseppe Verdi. De cette soprano lirico spinto, on a pu dire qu’elle avait été la dernière chanteuse de sa génération à mériter le titre de prima donna assoluta.

Felicia Albanese naît le 23 juillet 1909 à Torre a Mare, près de Bari (Italie). Sa carrière débute véritablement en 1934, après qu’elle a remplacé une cantatrice dans le rôle de Cio-Cio-San au beau milieu d’une représentation de Madame Butterfly de Puccini, au Teatro Lirico de Milan. Elle chante dans différents opéras à travers l’Europe avant de s’établir en 1939 à New York où, l’année suivante, elle fait ses débuts au Metropolitan Opera (Met) dans le même rôle de Cio-Cio-San. Elle y reste jusqu’en 1966, se produisant dans plus de quatre cents représentations, avec pour partenaires masculins des chanteurs prestigieux tels que Franco Corelli, Beniamino Gigli et Ezio Pinza. Elle enregistre des disques avec le Met (elle interprète notamment Violetta, l’héroïne de La Traviata de Verdi, près de quatre-vingt-dix fois) et chante des airs tirés de Carmen lors du premier concert télédiffusé de ce dernier. Elle se produit également à l’opéra de San Francisco de 1941 à 1961. Elle enseigne à la Juilliard School, la Manhattan School of Music et le Marymount Manhattan College, et crée la Licia Albanese-Puccini Foundation, destinée à aider les personnes qui se destinent au chant. Elle reçoit la nationalité américaine dans les années 1940. En 1995, le président des États-Unis Bill Clinton lui remet la National Medal of Arts. Elle meurt le 15 août 2014, à New York.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ALBANESE FELICIA - (1909-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicia-albanese/