FALCON, avions

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mystère-20

Mystère-20
Crédits : Dassault Aviation - D.R.

photographie

Aviation d'affaires : Falcon 7X

Aviation d'affaires : Falcon 7X
Crédits : F. Robineau/ Dassault/ Aviaplans

photographie


Falcon est le nom donné à une famille d'avions d'affaires développés par le constructeur français Marcel Dassault (Marcel Bloch de son vrai nom). Le premier d'entre eux, le Mystère 20-01, effectue son premier vol le 4 mai 1963 depuis l'aérodrome de Bordeaux-Mérignac. Il est piloté par René Bigand, chef pilote d'essais de la Générale Aéronautique Marcel Dassault. Le vol de ce petit biréacteur propulsé par des moteurs Pratt et Whitney se déroule parfaitement et augure un bel avenir. De plus, la Pan Am (Pan American World Airways), qui envisage de développer une activité d'aviation d'affaires, s'est montrée très intéressée par cet avion. Suivant la recommandation de son illustre représentant Charles Lindbergh, cette compagnie aérienne passera dès le mois d'août une commande de quarante appareils. Ceux-ci seront équipés de réacteurs plus modernes (double flux) et plus puissants produits par General Electric.

Mystère-20

Mystère-20

Photographie

Le Mystère-20 (ici, premier avion de série) est le premier avion d'affaires conçu et construit par le Français Marcel Dassault. 

Crédits : Dassault Aviation - D.R.

Afficher

C'est en 1961 que les études du Mystère-20 avaient vraiment commencé. En effet, cet avion est l'héritier d'une longue tradition qui remonte au MB 120 construit par la société des avions Marcel Bloch dès 1932. Le Flamant (premier vol en 1947, lui aussi à Bordeaux-Mérignac) servira pendant plus de trente ans dans l'armée de l'air française. D'autres avions, comme le Spirale ou le Communauté, auront moins de succès, mais illustrent eux aussi la volonté de Marcel Dassault d'être présent sur le marché des avions légers de transports, destinés aux usages civils ou militaires. Le Mystère-20 emprunte plusieurs solutions, aussi bien aérodynamiques qu'industrielles, à ses « cousins » militaires, le Mystère-IV et le Super-Mystère B2.

Ce premier vol de mai 1963 marque le début de l'histoire d'une réussite industrielle. Celle-ci est fondée sur l'audace de Marcel Dassault qui a imaginé le développement futur de l'aviation d'affaires et qui, en même temps, a osé affronter la puissante industrie américaine sur son terrain. C'est en effet aux États-Unis que le marché de l'aviation d'affaires va naître et croître de façon spectaculaire. [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-François GEORGES, « FALCON, avions », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/falcon-avions/