Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EUPHUISME

Bibliographie

J. Lyly, The Complete Works of John Lyly, éd. R. W. Bond, 3 vol., Oxford, 1902 ; Euphues, éd. M. W. Croll & H. Clemons, Londres, 1916.

C. G. Child, John Lyly and Euphuism, Erlangen, 1894

M. W. Croll, Style, Rhetoric and Rythm, Princeton Univ. Press, 1966

A. Feuillerat, John Lyly. Contribution à l'histoire de la Renaissance en Angleterre, Cambridge, 1910

R. B. Heilman, « Greene's Euphuism and Some Congeneric Styles », in Unfolded Tales : Essays on Renaissance Romance, Ithaca, 1989

G. K. Hunter, John Lyly. The Humanist as Courtier, Londres, 1962

R. Pruvost, « Réflexions sur l'euphuisme », in Rev. anglo-amér., Paris, 1930.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    ...fin du siècle, une foule de traductions acheva de mettre l'Angleterre au diapason de la Renaissance. Cette hâtive assimilation aboutit au phénomène de l' euphuisme, ainsi nommé d'après le titre d'un roman de John Lyly (1554 env.-1606), Euphues ou l'Anatomie de l'esprit (Euphues or...
  • LODGE THOMAS (1557-1625)

    • Écrit par Henri FLUCHÈRE
    • 923 mots

    Fils du lord-maire de Londres, Thomas Lodge fut éduqué à l'École des marchands tailleurs et à Trinity College (Oxford). Il fit aussi du droit à Lincoln's Inn (1578), mais la littérature l'attira bientôt. Il se lança dans la controverse en 1580 contre un pamphlet de Stephen Gosson, ...

  • SIDNEY PHILIP (1554-1586)

    • Écrit par Robert ELLRODT
    • 1 045 mots

    « Le plus accompli gentilhomme d'Angleterre » aux yeux de ses contemporains, humaniste et champion de la cause protestante, Européen de culture et héros national, il donne à la Renaissance anglaise son épopée romanesque en prose, The Arcadia, dont l'épopée de Spenser est le pendant poétique....

Voir aussi