EUPHRANOR (actif entre 370 av. J.-C. et 325 av. J.-C. env.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste aux activités multiples – peintre, sculpteur en bronze et en marbre, auteur d'ouvrages sur les proportions et les couleurs – Euphranor n'est pourtant pas de ceux qui ont rénové l'art grec du ive siècle avant J.-C. Continuateur plutôt que novateur, il est peut-être élève de Céphisodote, le père de Praxitèle. Les commandes officielles ne lui manquèrent pas, en peinture (compositions murales du Portique de Zeus, sur l'agora d'Athènes) comme en sculpture (statues de culte de divers sanctuaires).

Un heureux hasard nous a conservé un original de l'une de ses œuvres : la statue en marbre d'Apollon Patrôos (musée de l'Agora, inv. 2154, Athènes), retrouvée en 1907 à proximité du petit temple où Pausanias (I, 3, 4) l'avait vue. Cette création tardive (vers envir ; 330) doit servir de point de départ à toute tentative pour reconstituer une œuvre dont les textes nous laissent entrevoir la diversité (Pline, XXXV, 128-130). Le traitement très ample du drapé, animé par des plis profonds, ressemble beaucoup à celui de la grande Athéna en bronze du Pirée (Musée archéologique, inv. 4646, Le Pirée), dont le Louvre possède une excellente copie en marbre (MA 530). Le drapé solennel et l'expression sensible conviendraient bien à un artiste dont Pline dit qu'il fut docilis ac laboriosus ante omnes, c'est-à-dire capable de s'adapter à tous les genres : sans génie, mais avec beaucoup de talent et de métier. Comme Pline (XXXIV, 78) mentionne aussi de lui un groupe d'Alexandre et de Philippe sur un quadrige, on lui a attribué l'original de l'Alexandre Rondanini (Glyptothèque, inv. 298, Munich) qui représente le conquérant montant en char. Le fils d'Euphranor, Sostratos, fut lui aussi sculpteur : trois bases de statue portant sa signature ont été trouvées à Athènes.

—  Bernard HOLTZMANN

Bibliographie

O. Palagia, Euphranor, Brill, Leyde, 1980

L. Todisco, Scultura greca del IV Secolo, Longanesi & Co., Milan, 1993, pp. 91-103.

Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Pour citer l’article

Bernard HOLTZMANN, « EUPHRANOR (actif entre 370 av. J.-C. et 325 av. J.-C. env.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/euphranor/