EUDÉMONISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du grec eudaimonia (bonheur). Se dit des systèmes où l'activité morale consiste dans la recherche du bonheur, tenu pour souverain bien. Les eudémonismes diffèrent selon la définition qu'ils donnent du bonheur : harmonie de diverses vertus et dispositions (Platon) ; activité noétique et éthique accompagnée d'occurrences favorables (Aristote) ; constance d'un plaisir consistant essentiellement dans l'absence de douleur (Épicure) ; accord volontaire de soi-même avec l'ordre cosmique (les stoïciens). Kant restreint la définition de l'eudémonisme : il est la morale du bonheur individuel, blâmable comme fin de l'action quand il s'agit de soi, puisque c'est la perfection qu'il faut vouloir. Mais, quand il s'agit des autres, la recherche de leur bonheur est un devoir, qui s'impose au nom de la raison et implique donc une fin supérieure au bonheur lui-même.

—  Lucien JERPHAGNON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  EUDÉMONISME  » est également traité dans :

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La postérité d'Aristote »  : […] Dans le domaine pratique s'est développé au xxe siècle, notamment en Allemagne et aux États-Unis, un courant dit « néo-aristotélicien », qui, avec Hannah Arendt, Leo Strauss et Gadamer lui-même, s'appuie sur l'eudémonisme d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristote/#i_36376

BIEN, philosophie

  • Écrit par 
  • Monique CANTO-SPERBER
  •  • 6 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le bien comme bonheur, ou « eudaimonia »  »  : […] Les philosophes de l'Antiquité ont lié la recherche du bonheur à la moralité. D'où le nom d'eudémonisme (du terme grec eudaimonia, bonheur, prospérité ou félicité) donné à leur philosophie. La thèse centrale de l'eudémonisme a trait à la coïncidence de la poursuite du bonheur et de l'accès à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bien-philosophie/#i_36376

BONHEUR

  • Écrit par 
  • André COMTE-SPONVILLE
  •  • 7 851 mots

Dans le chapitre « Le bonheur en acte »  : […] sur ce qui procure le bonheur, puisque, lui présent, nous avons tout, et, lui absent, nous faisons tout pour l'avoir » (Lettre à Ménécée, 122). Quelque chose comme une ascension apparaît ici, où hédonisme et eudémonisme se rejoignent : le plaisir est le bien premier ; le bonheur, le bien souverain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonheur/#i_36376

HÉDONISME

  • Écrit par 
  • Henri WETZEL
  •  • 3 982 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vertu épicurienne »  : […] sa forme achevée dans la doctrine épicurienne qui oscille entre l'hédonisme pur, l'hédonisme rationnel et l'eudémonisme. Le plaisir est constitutif et fin essentielle de l'homme ; mais encore faut-il savoir s'en saisir et le faire durer par un effort de réformation de l'imaginaire et par l'éducation de la volonté ; car le plaisir, en dernière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hedonisme/#i_36376

UTILITARISME

  • Écrit par 
  • Philippe DEVAUX
  •  • 1 890 mots

Dans le chapitre « De Bentham à Sidgwick »  : […] Jeremy Bentham (1748-1842) envisage la doctrine à partir de ses deux composantes, hédoniste et eudémoniste : « La nature a placé l'homme sous le gouvernement de deux souverains maîtres, le plaisir et la douleur. Le principe d'utilité reconnaît cette sujétion et la suppose comme fondement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utilitarisme/#i_36376

Pour citer l’article

Lucien JERPHAGNON, « EUDÉMONISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eudemonisme/