EUCALYPTUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les feuilles de l'Eucalyptus globulus La Bill (myrtacées) renferment des tanins, de l'alcool cérylique, un diphénol (pyrocatéchine), une résine acide et, surtout, 5 à 7 p. 100 d'huile essentielle aux composants multiples, le plus notable étant l'eucalyptol (ou cinéol). L'essence et l'eucalyptol, principes actifs, sont antiseptiques et balsamiques aux doses thérapeutiques, toxiques à forte dose. Éliminés par l'appareil respiratoire et les voies urinaires (l'urine prend une odeur d'iris ou de violette), ces principes ont un effet bénéfique dans les bronchites aiguës et chroniques, la tuberculose pulmonaire, l'asthme (ils modifient les sécrétions, favorisent l'expectoration, calment la toux). La simple infusion des feuilles est efficace (l cuillerée à soupe de feuilles brisées par tasse d'eau bouillante ; faire bouillir l mn et infuser 10 mn ; 3-5 tasses par jour). L'eucalyptus est aussi fébrifuge, tonique de l'appareil digestif et vermifuge (vin à 3 p. 100). En usage externe, antiseptique et cicatrisant, il s'emploie sur les plaies, les brûlures, les ulcères (décoction ou teinture étendue) et en injections dans la vaginite, la leucorrhée, la blennorragie.

—  Pierre LIEUTAGHI

Écrit par :

Classification


Autres références

«  EUCALYPTUS  » est également traité dans :

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La flore »  : […] La végétation est formée de plusieurs zones vaguement concentriques entourant une région désertique. Celle-ci est excentrée vers l'ouest, si bien qu'en Australie-Occidentale la zone aride inclut la côte, qui en est distante à l'est de plusieurs centaines de kilomètres. Cette frange littorale est occupée par des forêts d' eucalyptus, sauf en quelques endroits au nord et à l'est, où forte pluviosité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_19603

CONGO RÉPUBLIQUE DU

  • Écrit par 
  • Philippe DECRAENE, 
  • Roland POURTIER, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Gilles SAUTTER
  •  • 12 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une économie de rente dominée par le pétrole »  : […] Depuis l'indépendance , l'exploitation pétrolière a été le principal moteur des transformations économiques, et la cause première de l'afflux de population vers les villes, lieux de redistribution de la rente. Ces changements se sont faits au détriment d'autres secteurs de l'économie, principalement l'agriculture. Le Congo ne manque pourtant pas d'atouts : réserves foncières considérables, bonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-du-congo/#i_19603

MYRTALES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 668 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Familles composantes »  : […] L'ordre des Myrtales sensu stricto (sans les Thyméléales que l'on tient maintenant pour un ordre distinct) comprend dix familles méritant attention. Les Myrtacées (100 genres, 3 000 espèces) sont des arbres ou des arbustes très aromatiques (dans tous les organes existent des poches glandulaires élaborant des huiles essentielles), caractère qui, dans l'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myrtales/#i_19603

MYRTE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 351 mots
  •  • 1 média

C'est un peu l'eucalyptus européen (qui appartient aussi à la famille des myrtacées), très anciennement usité dans les régions méditerranéennes qui l'hébergent. Les hippocratiques, au ~ v e siècle, employaient le myrte ( Myrtus communis L.  ; myrtacées) en astringent et vulnéraire. Les Latins en faisaient presque une panacé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myrte/#i_19603

Pour citer l’article

Pierre LIEUTAGHI, « EUCALYPTUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eucalyptus/