MALUS ÉTIENNE-LOUIS (1775-1812)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

le 23 juillet 1775, à Paris, Étienne-Louis Malus du Mitry accomplit ses études à l'École royale du génie, à Mézières, où son professeur, Gaspard Monge, le remarque. Il fait ensuite une carrière militaire, puis est admis en 1794 à l'École polytechnique, qui vient d'être créée. Il participe à l'expédition scientifique de Bonaparte en Égypte, dirigée par Monge (1798-1801), et entre à la Société d'Arcueil, célèbre cénacle scientifique créé par Berthollet et Laplace. Son activité scientifique est relative à la lumière. Il découvre en 1809 la polarisation de la lumière par réflexion, en observant au travers d'un cristal de spath d'Islande la lumière du soleil réfléchie sur les vitres du palais du Luxembourg, et publie l'année suivante sa Théorie de la double réfraction de la lumière dans les substances cristallisées, qui lui vaudra un prix de première classe de l'Institut (le nom de l'Académie des sciences à l'époque). Malus est élu en 1810 à l'Académie ; en dépit de la guerre qui règne entre l'Angleterre et la France, la Royal Society de Londres lui décerne cette même année la prestigieuse médaille Rumford. Il meurt de tuberculose à Paris, le 23 février 1812, âgé de seulement trente-six ans.

—  James LEQUEUX

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

James LEQUEUX, « MALUS ÉTIENNE-LOUIS - (1775-1812) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-louis-malus/