ÉRYTHÈME NOUEUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'éruption de nodules de siège dermo-hypodermique caractérise l'érythème noueux. La taille de ces nodules est variable — d'un pois à une noix —, ils sont légèrement saillants, peu mobiles sur les plans profonds, de consistance ferme, douloureux à la pression. Le tégument qui les recouvre, rouge au début, passe par la suite par toutes les couleurs des ecchymoses : violacée, bleue, brune, jaunâtre, d'où la dénomination de « dermatose contusiforme ».

Ils siègent le plus souvent symétriquement aux régions prétibiales, parfois aux cuisses, aux chevilles, aux avant-bras, rarement au tronc et au visage. Précédés de courbatures, d'arthralgies, d'un mouvement fébrile, ils présentent souvent deux ou trois poussées successives et finissent par se résorber.

Jadis considéré comme une affection autonome, l'érythème noueux paraît aujourd'hui un syndrome de causes multiples, au premier rang desquels se situe la tuberculose. Chez l'enfant ou l'adulte jeune, il accompagne souvent une primo-infection, d'où la règle de pratiquer systématiquement un cliché pulmonaire chez le sujet qui en est atteint.

Parmi les autres causes, la streptococcie est également fréquente : l'érythème noueux survient à la suite d'une angine, d'un érysipèle ou au cours du rhumatisme articulaire aigu. D'autres infections sont plus rarement en cause : mélitococcie, typhoïde, gonococcie, exceptionnellement syphilis secondaire et, plus récemment décrite, l'infection causée par Yersinia enterocolitica.

Au cours de la lèpre, c'est une manifestation fréquente de la « réaction lépreuse ».

Enfin, certains érythèmes noueux ont une cause toxique : les sulfathiazols, certains sulfamides retard, plus rarement les iodures, le brome, l'antipyrine en sont les agents déclenchants. Le traitement varie en fonction de ces étiologies.

—  Pierre de GRACIANSKY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ÉRYTHÈME NOUEUX  » est également traité dans :

ÉRYTHÈMES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 472 mots

Un érythème désigne toute rougeur anormale de la peau. Il est dû à la dilatation et à l'irritation des capillaires irriguant le derme. L'érythème peut résulter de diverses causes. Le simple rougissement en est une forme transitoire. L' érythème pernio est un œdème inflammatoire de la peau des mains ou des pieds dû à l'exposition au froid. Les lésions tissulaires sont moins graves en cas d'engelur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erythemes/#i_80402

Pour citer l’article

Pierre de GRACIANSKY, « ÉRYTHÈME NOUEUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/erytheme-noueux/