ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les techniques d'étude des volcans

Le sondage géophysique du sol et du sous-sol

La sismologie permet, à partir de l'enregistrement de la propagation des ondes sismiques sous les volcans et à partir de la relocalisation des séismes, d'obtenir des images de la « plomberie » volcanique, et, dans certains cas, de la chambre magmatique, par exemple sous Hawaii, ou des dykes, par exemple à l'île de La Réunion. Les mesures de déformation du sol, par GPS, inclinomètres et extensomètres, ou radars embarqués sur les satellites, permettent d'identifier les zones de dilatation de l'édifice sous la pression du magma et de suivre la remontée du magma.

Les études géochimiques

Le traçage géochimique est une des techniques les plus puissantes pour suivre l'évolution d'un volcan. Il permet dans un premier temps d'identifier la source du volcanisme : la roche qui a fondu pour donner le magma expulsé était-elle un sédiment, une croûte océanique recyclée, une partie du manteau ? Ces différentes roches vont produire des magmas avec des compositions isotopiques différentes. Par exemple, les MORB ont une composition assez homogène en 3He par rapport au 4He. Les OIB sont très hétérogènes et montrent des rapports beaucoup plus faibles ou, au contraire, beaucoup plus élevés que les MORB. Cela indique que les MORB proviennent du manteau supérieur, bien mélangé, alors que les OIB proviennent de zones plus hétérogènes, contenant différents types de matériaux recyclés ou primitifs.

La température et la composition chimique des sources chaudes autour des volcans permettent de déceler de façon très précoce le réveil d'un volcan. L'arrivée d'un nouveau magma proche de la surface s'accompagne en effet de transferts de gaz magmatiques qui vont se retrouver dissous dans l'eau des sources dont ils vont, par exemple, augmenter la température et faire baisser le pH. Ils peuvent également changer sa composition isotopique, par exemple en carbone, et en certains éléments, comme le chlore.

Lorsque des fumerolles et panaches gazeux sont émis par les volcans, l'évolution de leur composition chimique et température [...]

Fumerolles en Islande

Photographie : Fumerolles en Islande

Photographie

Les fumerolles de Hveravellir, dues à l'importance de l'activité géothermique. 

Crédits : C. Ruoso/ JH Editorial/ Getty

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Puy de Sancy, Massif central

Puy de Sancy, Massif central
Crédits : R. Razvan/ Shutterstock

photographie

Processus d’une éruption volcanique.

Processus d’une éruption volcanique.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lave en fusion

Lave en fusion
Crédits : G. Brad Lewis/ Getty Images

photographie

Mécanismes éruptifs

Mécanismes éruptifs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut de physique du globe de Paris, volcanologue

Classification

Autres références

«  ÉRUPTIONS VOLCANIQUES  » est également traité dans :

ANDÉSITES ET DIORITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Maurice LELUBRE, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 2 065 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mise en place »  : […] Les magmas andésitiques parviennent à la surface du globe à des températures de l'ordre de 1 100 à 900  0 C ; ils sont très riches en fluides (H 2 O principalement) et leur viscosité est nettement plus élevée que celle des basaltes (en partie à cause de leur richesse en phénocristaux), ce qui explique leur caractère explosif. Néanmoins, les andésites basiques sont moins visqueuses ; elles s'épanch […] Lire la suite

ASAMA YAMA

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 515 mots

Volcan du Japon situé dans la partie centrale de l'île de Honshū à 140 kilomètres au nord-ouest de Tōkyō. Point culminant d'une chaîne volcanique orientée est-ouest, l'Asama yama est composé de trois volcans superposés. Le Kurohu yama (2 405 m), base occidentale de l'édifice, est un stratovolcan pléistocène composé de tufs et de brèches andésitiques, puis, en alternance, de coulées de lave et de p […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 837 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'arc interne »  : […] L'arc interne est constitué de terrains sédimentaires ou volcaniques tertiaires, plissés tout récemment, au Miocène, d'une part, au Pliocène et au Quaternaire, d'autre part. Mais il est surtout la plus grande zone de volcanisme actuel du monde. Du Pegu Yoma birman, il se poursuit à Sumatra, Java , Florès, Banda ; une ligne méridienne depuis Ternate et le Gunung Klabat, dans le nord de Sulawesi, j […] Lire la suite

BASALTES ET GABBROS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 3 666 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Conditions de gisement »  : […] Les coulées de basalte, une fois consolidées, acquièrent très souvent un débit prismatique ( orgues, chaussées cyclopéennes...) ; cela correspond essentiellement au phénomène de rétraction qui accompagne la cristallisation du magma fondu. L'axe des prismes est en général normal aux isothermes de refroidissement. Un grand nombre de volcans isolés ou temporaires ont ainsi émis des coulées basaltiqu […] Lire la suite

BEZYMIANNYÏ

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 298 mots

Volcan composé situé au centre du Kamtchatka, le Bezymiannyï fait partie du groupe volcanique de Klioutchevskaïa Sopka (péninsule du Kamtchatka, Russie extrême-orientale) et culminait à 3 085 mètres d'altitude (2 800 m seulement depuis l'éruption de 1956). Il est situé sur un arc-cordillère dû à la subduction de la plaque Pacifique, sous la plaque Amérique du Nord (bloc d’Okhotsk). En forme de côn […] Lire la suite

CALDERA ou CALDEIRA

  • Écrit par 
  • Georges MOTTAY
  •  • 177 mots

Grande dépression volcanique plus ou moins circulaire ; le diamètre d'une caldera peut atteindre 25 kilomètres sur Terre (la plus grande caldera connue dans le système solaire semble être celle d'Olympus Mons, sur Mars, avec un diamètre de l'ordre de 85 km). Le fond est plat ; on trouve souvent, au sein même de l'appareil, un culot de roches du type gabbroïque, ou même de volcanisme tardif. Ces dé […] Lire la suite

CARAÏBES - L'aire des Caraïbes

  • Écrit par 
  • Christian GIRAULT
  •  • 5 000 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le climat et les risques naturels »  : […] Le bassin des Caraïbes est situé dans le domaine tropical, caractérisé par des moyennes de température élevées, qui présentent un écart faible entre le jour et la nuit et entre les saisons et une pluviosité répartie entre une saison humide et une saison sèche. Certaines régions, placées « sous le vent » par rapport aux alizés (vents dominants qui viennent de l'est dans les Antilles), souffrent de […] Lire la suite

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 340 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prise de risque »  : […] La prise de risque suppose une bonne perception du risque et s'appuie sur la fiabilité, ou non, de la prévision de tel ou tel événement. L'avis du scientifique est toujours sollicité mais non déterminant, car d'autres critères, en particulier économiques, influent sur les prises de décision des autorités responsables. Les prises de risque individuelles peuvent être d'ordre sociologique (alcoolisme […] Lire la suite

CATASTROPHES NATURELLES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 845 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les catastrophes géologiques »  : […] Elles comprennent les séismes, les glissements de terrain (ainsi que les avalanches), les éruptions volcaniques, les tsunamis et les collisions d’astéroïdes. Un séisme est une secousse du sol (ou une série de secousses) d’intensité plus ou moins forte. On en recense environ un million par an, mais tous ne sont pas meurtriers. Un séisme a pour cause le relâchement en profondeur d’énormes contraint […] Lire la suite

EL CHICHÓN, volcan

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 364 mots

Situé au Mexique (État du Chiapas), au milieu de l'isthme de Tehantepec, et culminant aujourd'hui à 1 102 mètres, le volcan El Chichón résulte du jeu complexe de la tectonique des plaques auquel est soumise l'Amérique centrale. Schématiquement, ce volcanisme est dû à la plaque Cocos (côté Pacifique) qui s'enfonce sous les plaques Caraïbes et Amérique du Nord (côté mer des Antilles), ces deux dern […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Indonésie. Tsunami meurtrier. 22 décembre 2018

Un tsunami provoqué par l’éruption du volcan Anak Krakatoa, dans le détroit de la Sonde, frappe le sud de Sumatra et l’ouest de Java, faisant plus de quatre cents morts. Le pays ne dispose pas de dispositif d’alerte capable de prévenir les tsunamis liés aux éruptions volcaniques. En 1883, l’éruption du Krakatoa avait fait plus de trente-six mille morts. En septembre, un tsunami avait déjà dévasté l’île de Sulawesi, dans l’archipel des Célèbes. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Édouard KAMINSKI, « ÉRUPTIONS VOLCANIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/