SCHUMANN-HEINK ERNESTINE (1861-1936)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Contralto et mezzo-soprano d'origine autrichienne, naturalisée américaine en 1908, Ernestine Schumann-Heink fut l'une des plus grandes interprètes de Richard Wagner et de Richard Strauss avant la Première Guerre mondiale.

Ernestine Rössler, qui se fera connaître sous le nom d'Ernestine Schumann-Heink (hérité de deux de ses époux, Ernst Heink et Paul Schumann), naît le 15 juin 1861, à Lieben (auj. Libeň), près de Prague. Elle débute sur scène en 1878, à Dresde, dans le rôle d'Azucena (Le Trouvère de Verdi). Entre 1896 et 1906, elle chante dans des ouvrages wagnériens au festival de Bayreuth et en Allemagne, avant de créer, le 25 janvier 1909, au Königliches Opernhaus de Dresde, le rôle de Klytämnestra d'Elektra de Richard Strauss. De 1899 à 1904, Ernestine Schumann-Heink se produit au Metropolitan Opera de New York. Bien qu'elle se fasse connaître par son interprétation des grands rôles wagnériens – en particulier celui d'Erda dans L'Or du Rhin et Siegfried, mais aussi Ortrud, Fricka, Waltraute, Brangäne, la Première Norne –, elle se forge un immense répertoire. Ce dernier comporte en effet près de 150 rôles, parmi lesquels le rôle-titre de Carmen de Bizet, celui de Fidès (Le Prophète de Meyerbeer) et celui du Prince Orlofsky (La Chauve-souris de Johann Strauss). Elle joue son propre rôle dans le film Here's to Romance de Alfred E. Green (1935).

Ernestine Schumann-Heink connaît une carrière exceptionnellement longue. Considérée, à l'apogée de sa carrière, comme la plus grande contralto au monde, elle interprète également à merveille les lieder. Sa voix riche et puissante, sa tessiture impressionnante ainsi que sa chaleur et sa gentillesse en feront l'une des interprètes lyriques préférées du public pendant près d'une demi-siècle. Elle meurt le 17 novembre 1936, à Los Angeles.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SCHUMANN-HEINK ERNESTINE - (1861-1936) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernestine-schumann-heink/