VOEGELIN ERIC (1901-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Cologne, Eric Voegelin philosophe politique, fait ses études de droit à l'université de Vienne, puis à New York, Harvard et Paris. Habilité Privatdozent de sociologie en 1929, il étend ses recherches à la science politique. S'intéressant aux théories biologiques sous-jacentes à la théorie de la race, il publia en 1933 Rass und Staat et Die Rassenidee in der Geistengeschichte von Ray bis Carus, six jours avant l'arrivée d'Hitler à la chancellerie puis, en 1936, Der autoritäre Staat dont la vente est interrompue au moment de l'Anschluss. Influencé par Karl Kraus et le cercle de Stefan George, Voegelin s'y efforce de protéger sa langue en dénonçant l'oppression du discours idéologique, où les symboles prétendent être des concepts alors qu'ils ne sont que des lieux communs (topoi), des « idoles », comme l'avait déjà vu Bacon.

Connu pour ses opinions antinazies, Voegelin est limogé de son poste d'universitaire en 1938 et s'exile aux États-Unis. Il enseigne successivement à Harvard, au Bennington College et à l'université d'Alabama, avant de s'installer à Baton Rouge où il demeure jusqu'en 1958, date à laquelle on l'appelle à Munich pour créer un institut de sciences politiques. Mais il retourne vivre aux États-Unis en 1969 où il devint Senior Research Fellow auprès de la Hoover Institution de Stanford jusqu'en 1985, et l'un des premiers Boyd Professor. Le prix Benjamin Evans Lippincot lui a été décerné en 1967 par l'American Political Science Association.

En 1951 paraît The New Science of Politics, dont le titre fait écho à la Scienza nuova de Giambattista Vico, esquisse du premier des six volumes d'Order and History (1956-1987). Rétablir la science politique au sens classique par opposition au positivisme dominant suppose, comme chez Léo Strauss avec lequel Voegelin entretint une correspondance soutenue, la restauration de la science (l'epistémè des anciens Grecs) opposée aux opinions (doxai). La science politique est la science de l'existence humaine [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Sylvie COURTINE-DENAMY, « VOEGELIN ERIC - (1901-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-voegelin/