PETITOT ENNEMOND-ALEXANDRE (1727-1801)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un architecte de Lyon, où il travaille pour Soufflot, il remporte le Grand Prix de 1745 et, pendant son séjour à Rome, dessine des fantaisies architecturales proches de Piranèse. Créateur de formes bizarres, Petitot aime mêler dans ses gravures les éléments naturels au vocabulaire architectural (Suite des vases, publiée en 1764), non sans humour comme pour la célèbre Mascarade à la Grecque éditée en 1771. Installé à Parme en 1753, il dirige les bâtiments du duché et l'académie des Beaux-Arts. Pour la résidence de Colorno, il crée la Vénerie (1753) et les opulents décors du grand salon et, à Parme, aménage le Palazzo del Giardino, construit le Casino des nobles, la bibliothèque palatine (1769) et la façade de San Pietro. Ses projets urbanistiques voulaient faire de Parme une capitale des Lumières.

—  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « PETITOT ENNEMOND-ALEXANDRE - (1727-1801) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ennemond-alexandre-petitot/